Tu m’as transformée !

Véritable chef-d’œuvre à l’orchestration de chambre fine et sublime, Ariane à Naxos est l’illustration d’un projet ambitieux : réunir en un seul ouvrage un opéra mêlant sérieux et comique ; d’une part, une farce burlesque interprétée par une troupe de la commedia dell’arte et d’autre part, l’opera seria d’un jeune compositeur inspiré du mythe d’Ariane. L’impressionnant contraste d’oppositions entre les différents personnages, autant porté par la musique que par le texte, contribue à l’équilibre subtil des genres pour un spectacle captivant du début à la fin.

Je reverrai cette terre

À vous la « Marche triomphale », les tubes inoubliables et cette sensation unique de plonger ensemble au cœur d’un chef-d’œuvre ! Dès sa création en 1871, Aïda emporte le public qui rappellera Verdi trente-deux fois sur scène. La soprano Joyce El-Khoury incarne cette héroïne intemporelle dans une mise en scène aussi spectaculaire qu’intime signée Philipp Himmelmann. Elle s’avance dans l’éclat d’un Orient solaire et nous livre un destin de femme en mouvement. Celle d’une réfugiée en temps de guerre qui décide de vivre un amour impossible dans le tumulte de l’Histoire. Portés par des airs sublimes et par l’énergie des chœurs, cette exaltation collective nous emporte.

Ce dont je suis capable

C’est peut-être l’œuvre tragique la plus puissante du répertoire français et, avec elle, la promesse d’une expérience marquante ! Pour cette nouvelle production, l’Opéra de Rouen invite Tiphaine Raffier, acclamée pour l’intensité de ses mises en scène au théâtre. Accompagnée d’une distribution française, elle signe ici sa première mise en scène lyrique attendue. Elle nous fait ressentir les doutes, le courage et la force libertaire des carmélites alors que règne la Terreur et que menace la silhouette de la guillotine. La sublime musique de Poulenc capture l’angoisse et la détermination collective des religieuses. Elle laisse en nous une empreinte indélébile qui perdure longtemps après le dernier accord, auréolé de silence.

Contemple ton œuvre

On ne pouvait rêver meilleure distribution ! Karine Deshayes et Franco Fagioli unissent leurs voix dans cet opéra grandiose de Rossini. Virtuosités du bel canto, orchestrations éblouissantes et intrigues redoutables font le lit de Sémiramis, la reine de Babylone qui a fait assassiner son mari. Alors qu’elle choisit Arsace pour nouvel époux, elle ne se doute pas qu’elle s’apprête à épouser son fils disparu, scellant à jamais son destin maudit. Après avoir mis en scène Tancrède la saison dernière à l’Opéra de Rouen, Pierre-Emmanuel Rousseau poursuit l’aventure rossinienne avec ce dernier opera seria du maître.

Que le spectacle commence !

« Monsieur célibataire et riche cherche âme sœur ». C’est avec cette petite annonce anonyme que le chapelier Prosper Aubertin va semer la zizanie dans son foyer, entre son épouse, sa fille et sa domestique qui ont la bonne idée de répondre au bel inconnu ! Malice, tendresse et vitalité ont la part belle dans cette comédie musicale, l’une des premières du genre en France, dans laquelle triompha nulle autre qu’Arletty. Entre vaudeville et opérette, pourquoi choisir quand on peut avoir les deux ? Les mots ciselés de Sacha Guitry fusent sur les notes pétillantes de Reynaldo Hahn et les Années folles donnent un cadre coloré à cette savoureuse fantaisie qui nous parle, sous l’élégance des chapeaux, du sentiment d’insatisfaction et de l’attrait du mystère.

Mon cœur est innocent

Nous voici dans la cité de Syracuse, en proie aux luttes de pouvoir. L’amour secret que partagent Amenaïde et le chevalier banni Tancrède aura-t-il raison de ces rivalités internes et de ces défiances ? Inspiré par la célèbre tragédie de Voltaire, le jeune Rossini, alors âgé de vingt-et-un ans, fait son entrée dans l’opéra romantique qu’il dominera, ensuite, pendant de nombreuses années. Son œuvre, sommet du bel canto, « véritable coup de foudre dans le ciel bleu et clair du théâtre lyrique italien » selon Stendhal, nous va droit au cœur. Quant à ses airs, tour à tour palpitants et mélancoliques, ils nous restent en tête bien après la représentation. Et si, malgré le drame, la tendresse avait un chemin ?

Que la nuit dure toujours

Inspiré par la légende celtique et médiévale des deux amants et par la passion qu’il nourrit à l’égard de Mathilde Wesendonck, Richard Wagner nous emporte dans un drame musical intense, véritable poème d’amour, de mort et de désir. Quelle expérience sublime ! C’est le réalisateur Philippe Grandrieux, cinéaste des sensations, qui nous accompagne au cœur de ces émotions humaines et puissantes. Ses vidéos, réalisées au plus près des corps, révèlent la sensualité des rapports et rendent palpable la passion des amants éternels. Quittez la terre ferme, plongez dans l’inconnu et savourez ce chant irrésistible de l’amour absolu.

En raison de la durée du spectacle et de la sensualité des images, nous ne recommandons pas le spectacle aux personnes de moins de 16 ans.

Tu m’aimes, donc ?

Voir Carmen, le plus célèbre des opéras, tel que l’ont vu les premiers spectateurs de l’Opéra Comique en 1875, c’est l’expérience unique qui vous est proposée en ce début de saison. Grâce à la démarche scientifique du Palazzetto Bru Zane, plongez au cœur des décors imaginés pour la création du chef-d’œuvre de Bizet. L’événement est des plus spectaculaires pour cet ouvrage qui a fait le tour du monde et donné lieu à de multiples interprétations. Les costumes hauts en couleurs signés Christian Lacroix et les tableaux espagnols majestueux subliment une musique dont on se souvient longtemps. Si l’amour est un oiseau rebelle, prenez garde à vous !

De l’émotion pure parcourt la partition de Gounod, servie par les voix d’or d’Amitai Pati et Olga Kulchynska. Les amants de Vérone sont d’une beauté ensorcelante.

Pourquoi choisir Roméo et Juliette de Gounod ? Parce que le souffle ardent de sa musique vous habitera longtemps. Parce que ses duos passionnés sont parmi les plus beaux du répertoire romantique. Parce que Gounod, comme aucun autre, traduit au plus près les émotions des personnages de Shakespeare. Il faut ajouter à cela un casting exceptionnel avec Amitai Pati et Olga Kulchynska, véritables révélations, ainsi que Bruno de Sá, contreténor flamboyant qui endosse, ici, le rôle d’une mezzo-soprano. Il faut aussi vous parler des costumes de Christian Lacroix et de la mise en scène d’Éric Ruf qui relève un défi de taille : réutiliser son décor conçu pour la pièce de Shakespeare à la Comédie-Française. Tout est à la hauteur du mythe.

L’intrigue débute ici, à Rouen, dans la Maison Sublime, sous le Palais de justice. À partir du bestseller Le cœur converti, c’est notre histoire, entre Orient et Occident, qui se raconte sous nos yeux.

Nous sommes au XIe siècle. Vigdis, une jeune Rouennaise chrétienne, se convertit au judaïsme par amour pour David, le fils du grand rabbin de Narbonne. Elle doit fuir sa ville natale pour trouver refuge dans un village provençal, avant de s’exiler au Caire. Pogroms et fanatismes religieux se dressent alors contre la jeune Normande. Mêlant les sonorités d’Orient et d’Occident, cet opéra contemporain nous emmène dans une épopée saisissante. Comment ne pas se sentir proche de cette femme qui vit un impossible amour dans la ville même où nous l’écoutons ? Elle est notre ancêtre, notre sœur, notre héroïne lyrique.

Fermer

Accessibilité

L’Opéra accessible
L’Opéra de Rouen Normandie met tout en œuvre pour encourager et faciliter la venue des personnes en situation de handicap. Une tarification adaptée, des dispositifs d’accompagnement spécifiques et des lieux accessibles permettent une découverte de la saison dans les meilleures conditions.

Des lieux adaptés
Le Théâtre des Arts (entrée rue du docteur Rambert) et la Chapelle Corneille sont équipés de rampes d’accès et d’ascenseurs. Des emplacements spécifiques sont réservés aux personnes à mobilité réduite et leurs accompagnateurs. Voir la carte d’accès.

Des tarifs adaptés
Une tarification adaptée permet un meilleur accueil des personnes en situation de handicap. En savoir plus.

Audiodescription
Certaines représentations sont audiodécrites en partenariat avec Accès Culture. En amont de ces rendez-vous, nous proposons une visite tactile des décors et des costumes avec l’équipe artistique. Le jour du spectacle, le programme de salle est disponible en caractères agrandis et en braille. En savoir plus.

Loupes
Disponibles sur simple demande au vestiaire.

Gilets vibrants
Pour ressentir pleinement les vibrations d’un opéra, d’un concert ou d’un spectacle de danse, l’Opéra de Rouen Normandie met à disposition des gilets SUBPAC pour certains spectacles sur réservation. En savoir plus.

Boucles magnétiques
Des boucles magnétiques individuelles sont disponibles sur simple demande et permettent une amplification sonore des spectacles pour les personnes bénéficiant d’une assistance auditive avec position T.

Réservation SMS
Les personnes présentant une déficience auditive peuvent réserver leurs places et leurs gilets vibrants par SMS au 07 81 15 36 09.

Séances Relax
Ces représentations proposent un dispositif d’accueil inclusif et bienveillant, pour faciliter la venue au spectacle de personnes dont le handicap peut entraîner des comportements inhabituels ou imprévisibles. En savoir plus.

Surtitrage
Un surtitrage en français est proposé pour tous les opéras.

Parcours de découverte
En lien avec la programmation, ils sont proposés aux personnes présentant une déficience intellectuelle.

Séances en LSF
Certaines représentations sont traduites en Langue des Signes Française. En savoir plus.

Pour tout renseignement ou réservation, nous vous invitons à nous contacter :
Angélina Prévost – Chargée des actions culturelles
07 81 15 36 09
angelinaprevost@operaderouen.fr

Fermer
Fermer