Choc de titans en vue ! René Jacobs rencontre Pergolèse et convoque la plus célèbre des musiques sacrées.

Il ne fallait pas moins que l’illustre chef d’orchestre baroque, René Jacobs, pour servir ce qui est devenu le plus fameux Stabat Mater de l’Histoire. Ce chef-d’œuvre, ultime ouvrage de l’italien Pergolèse, disparu à vingt-six ans, est une méditation sur la souffrance de la Vierge Marie. Dans un registre des plus intimes, on y ressent toute la douleur d’une mère face à la mort de son fils, mais aussi une forme de sérénité, lorsque des séquences célestes, parfois même enjouées, révèlent ce que l’opéra baroque a de plus brillant et lumineux. C’est la version adaptée par Jean-Sébastien Bach, en 1746, que B’Rock Orchestra reprend. Deux cantates du compositeur ouvrent la voix à ce monument musical aussi sacré que fascinant.

Programme

Johann Sebastian Bach
Vergnügte Ruh, beliebte Seelenlust (version 1746)
Mein Herze schwimmt in Blut (version Leipzig 1723)

Giovanni Battista Pergolesi
Stabat Mater dolorosa, avec des ajustements
à l’instrumentation de J.S. Bach
(Pergolesi 1737, Bach 1746)

Durée
1h30, entracte inclus

Rouen, Chapelle Corneille
Mardi 21 mars 2023, 20h

Tarif B
De 10 à 46€

Distribution

Direction musicale René Jacobs
Soprano Kateryna Kaspar
Alto Helena Rasker

B’Rock Orchestra