L’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie montre l’étendue de ses talents à travers des œuvres contrastées parmi lesquelles la somptueuse partition de Debussy : La Mer.

S’il n’avait pas été compositeur, Claude Debussy aurait été marin. Fasciné par la mer, il y trouve l’inspiration pour ses « esquisses symphoniques » qui s’apparentent en fait à une véritable symphonie. Dans cette partition essentielle et visionnaire, créée en 1905 aux Concerts Lamoureux, on entend presque le miroitement de la mer, les jeux de vagues, le dialogue avec le vent. Qui croirait que Debussy l’a débutée en Bourgogne, bien loin de l’océan ? Sa condisciple au Conservatoire de Paris, Mel Bonis, pseudonyme masculin pour Mélanie Bonis, fait partie des rares compositrices de l’époque (1858 – 1937). Sa Suite en forme de valse affirme un style post-romantique aux accents parfois orientalistes. Toute autre est l’ambiance que propose Félix Mendelssohn dans son Konzertstück, amusant morceau de concert écrit pour plaisanter avec deux amis musiciens. Lyrique et nostalgique, la Valse triste de Jean Sibelius a d’abord été une musique de scène pour le drame Kuolema (La Mort) écrit par son beau-frère, avant de rendre le compositeur célèbre dans le monde entier.

_

Acteur coopératif, aux valeurs de proximité, responsabilité et solidarité, Crédit Agricole Normandie-Seine est grand mécène des concerts de l’Orchestre en tournée, pour soutenir la présence de l’Opéra de Rouen Normandie sur l’ensemble du territoire.

 

Programme

Mél Bonis Suite en forme de valse, pour orchestre
Félix Mendelssohn Konzertstück n° 2 en ré mineur, opus 114
Jean Sibelius Valse triste
Claude Debussy La Mer, arrangement de Marlijn Helder

Durée
1h

Louviers, Scène 5
Dimanche 22 mai

Bagnoles-de-l'Orne
Vendredi 27 mai , 20h30

Lieurey, Église
Dimanche 29 mai , 15h

Distribution

Direction musicale Taavi Oramo

Clarinette Naoko Yoshimura
Cor de basset Lucas Dietsch 

Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie