Tremblez, spectateurs ! Le fantôme de l’Opéra Garnier a décidé de quitter sa loge n°5 pour venir hanter le Théâtre des Arts dans une version rock’n roll. 

Le célèbre fantôme imaginé par Gaston Leroux surgit au Théâtre des Arts. Son adaptation dans le film de Rupert Julian n’a pas pris une ride ; l’intrigue, sous tension permanente, à la lisière du policier et du fantastique, le pacte diabolique entre une jeune chanteuse et le fameux Erik, les thèmes éternels de l’amour, la mort, l’ambition, la folie, continuent de nous fasciner. La musique puissante, électrique et poètique du groupe Living Ruins met en relief l’atmosphère mystérieuse, lugubre, violente du film.

Pas de répit pour les esprits ! Retrouvez l’univers de Nosferatu le vampire de Murnau dans ce film d’animation virtuose de Marc
Bauer, composé de milliers de dessins. Cette œuvre d’une charge émotionnelle et portée visuelle puissantes a été pensée et conçue à partir d’une étroite collaboration musicale avec le groupe Kafka, quatuor instrumental rock. Une performance et une expérience uniques dans le cadre baroque de la Chapelle.

Boris Charmatz se lance dans un projet aussi fou que fascinant : une « forêt chorégraphique » où aucun geste ne se répète jamais.

Les créateurs font parfois de drôles de paris ! On connaissait la folle idée de Georges Perec : écrire un livre entier sans la lettre e – gageure accomplie avec La Disparition. Voilà maintenant que le chorégraphe Boris Charmatz imagine un spectacle où « aucun geste n’est jamais répété par aucun des danseurs en présence. » Comme son nom l’indique, « 10000 » est le nombre de ces mouvements, visibles une seule fois, « disparus aussitôt que tracés ». Si l’on imagine aisément les contraintes auxquelles se confrontent les 22 danseurs (impossible par exemple de se serrer la main), elles permettent d’aborder des questions vertigineuses : qu’est-ce qu’un geste ? Où commence-t-il ? Où finit-il ? Au-delà de la performance, Boris Charmatz conçoit sur la musique du Requiem de Mozart un merveilleux hommage à ce qui constitue l’essence et la beauté du spectacle vivant : l’éphémère.

La saison se clôt avec un duo inédit : le chorégraphe et danseur flamand d’origine marocaine, Sidi Larbi Cherkaoui, et le virtuose de danse irlandaise Colin Dunne.

Êtes-vous plutôt Belgique ou Irlande ? Ne choisissez pas ! Grâce à Sidi Larbi Cherkaoui et Colin Dunne, la danse abolit les frontières et réunit des styles chorégraphiques différents. Le chorégraphe belge d’origine marocaine Sidi Larbi Cherkaoui, connu pour ses pièces monumentales, souhaitait faire un pas de côté en travaillant avec Colin Dunne, l’une des plus grandes figures mondiales de danse irlandaise. Ainsi est né Session, où les deux danseurs se nourrissent de leurs parcours artistiques et de leurs univers contrastés. « S’inspirant des rythmes et des sons de la traditionnelle Irish stepdance, ils partent à la découverte de ce qui les réunit à travers une exploration de leurs mondes sonores respectifs. » Accompagnés sur scène par le compositeur Michael Gallen et le musicien Soumik Datta, ils alternent excentricités mélodiques et danse percussive, ambiance électroacoustique et polyphonies vocales. Boulversant !

Le chorégraphe Pierre Rigal entraîne les spectateurs dans une odyssée autour de la voix humaine, un opéra-ballet pour tous les publics.

En principe, dans un ballet, c’est le corps qui s’exprime tandis que la voix est vouée au silence. Mais avec Pierre Rigal, l’humour et l’originalité étant de mise, son nouveau spectacle propose d’explorer tous les états de la voix dans un opéra-ballet pour petits et grands. Danseurs, chanteurs et musiciens sont donc réunis sur le plateau ; Ils explorent, à travers le mythe d’Orphée et l’intelligence artificielle, cet organe « chargé d’ambivalence, de mystère, vacillant sur la crête de la justesse avec puissance ou fragilité mais toujours rareté ». Qu’est-ce que la voix ? qu’est-ce que l’opéra ? qu’est-ce que l’émotion ? Ils tentent de répondre à ces questions dans une mise en scène déjantée flirtant avec la science-fiction, avec pour objectif d’apprendre, de s’amuser et de s’émerveiller.

Fermer

Accessibilité

L’Opéra accessible

L’Opéra de Rouen Normandie met tout en œuvre pour encourager et faciliter la venue des personnes en situation de handicap. Une tarification adaptée, des dispositifs d’accompagnement spécifiques et des lieux accessibles permettent une découverte de la saison dans les meilleures conditions.

Gilets vibrants
Pour ressentir pleinement les vibrations d’un opéra, d’un concert ou d’un spectacle de danse, l’Opéra de Rouen Normandie met à disposition des gilets SUBPAC pour certains spectacles sur réservation.

Séances en LSF
Deux représentations de l’opéra participatif Cendrillon ou le Grand Hôtel des songes (dont une scolaire) seront interprétées en Langue des Signes Française par l’équipe de LIESSE. Rendez-vous sur notre site internet pour découvrir la vidéo des chœurs en chansigne, disponible avant les représentations.

Boucles magnétiques
Des boucles magnétiques individuelles sont disponibles sur simple demande et permettent une amplification sonore des spectacles pour les personnes bénéficiant d’une assistance auditive avec position T.

Réservation SMS
Les personnes présentant une déficience auditive peuvent réserver leurs places et leurs gilets vibrants par SMS au 07 81 15 36 09.

Surtitrage
Un surtitrage en français est proposé pour tous les opéras.

Audiodescription
En 2022-2023, cinq représentations sont audiodécrites en partenariat avec Accès Culture (Rigoletto, Le Voyage dans la Lune, Le Songe d’une nuit d’été, Serse, Roméo et Juliette). En amont de ces rendez-vous, nous proposons une visite tactile des décors et des costumes avec l’équipe artistique. Le jour du spectacle, le programme de salle est disponible en caractères agrandis et en braille.

Prochaine audiodescription : samedi 24 septembre, 18h autour de Rigoletto

Loupes
Disponibles sur simple demande au vestiaire.

Des lieux adaptés
Le Théâtre des Arts (entrée rue du docteur Rambert) et la Chapelle Corneille sont équipés de rampes d’accès et d’ascenseurs. Des emplacements spécifiques sont réservés aux personnes à mobilité réduite et leurs accompagnateurs.

Parcours de découverte
En lien avec la programmation, ils sont proposés aux personnes présentant une déficience intellectuelle.

Votre interlocutrice privilégiée pour organiser des parcours, vous informer sur la programmation, faciliter votre venue :
Angélina Prévost
07 81 15 36 09
angelinaprevost@operaderouen.fr

Fermer
Fermer