Avec la complicité de l’Ensemble Jupiter, la fougueuse Lea Desandre incarne les célèbres Amazones de l’histoire vues par les compositeurs baroques.

Féminines et guerrières, parfois androgynes : telles sont les Amazones dans la vision de nombreux compositeurs du XVIIIe
siècle. Férus de mythologie antique, les musiciens se sont souvent inspirés de ces filles d’Arès, dont les récits disent qu’elles se coupaient un sein pour mieux tirer à l’arc. Cavalcadant entre les Italiens Francesco Cavalli, Carlo Pallavicino ou Antonio Vivaldi, et les Français André-Cardinal Destouches ou François-André Danican Philidor, Lea Desandre rend non seulement hommage à ses origines franco-italiennes, mais donne surtout un portrait contrasté des Amazones. Pour l’accompagner dans les lamenti, grandes scènes lyriques, airs de fureur et autres airs tendres, ses complices de l’Ensemble Jupiter dirigé par Thomas Dunford font également entendre des pièces instrumentales de l’époque baroque comme les fameuses Barricades mystérieuses.

Ce programme a fait l’objet d’un enregistrement à la Chapelle Corneille, paru chez Warner Classics en septembre 2021.

Programme

Pièces de Vivaldi, Couperin, Marais, Cavalli,  Provenzale, Schürmann, Pallavicino, Philidor,  Destouches, De Bottis

Durée
1h20, entracte inclus

Rouen, Chapelle Corneille
Mardi 16 novembre , 20h

Tarif C
De 10 à 32€

Distribution

Direction musicale, luth Thomas Dunford
Mezzo-soprano Lea Desandre

Ensemble Jupiter