Le Palazzetto Bru Zane et l’Opéra de Rouen Normandie s’associent pour redonner vie à l’un des plus célèbres – et pourtant oublié – opéras de Camille Saint-Saëns, pour une fin de saison en fanfare, sous la direction du truculent Hervé Niquet.

Phryné fut l’un des opéras les plus joués et appréciés de Saint-Saëns jusqu’à la Première Guerre mondiale. La partition, achevée en mars 1893 à Alger, était originellement destinée au Théâtre lyrique de la Renaissance. Mais la banqueroute du directeur engagea le compositeur à se tourner vers l’Opéra-Comique où l’ouvrage fut créé le 24 mai 1893. Deux compositeurs exprimeront leur admiration à l’auteur en découvrant ce petit bijou : André Messager (« Mon Dieu, que votre premier acte est délicieux ! ») et Charles Gounod (« Merci pour ta délicieuse Phryné. Je vais l’entendre par les yeux (ces deux secondes oreilles du musicien) après m’en être grisé par les oreilles, ces yeux de la musique »). Le succès immédiat de l’ouvrage se propage rapidement dans les provinces. L’éditeur Durand se met alors en frais de traductions pour démarcher les théâtres internationaux : des chant-piano français et italien paraissent en juin 1896, puis suivra une version en allemand. La spécificité du dialogue parlé risquant de rebuter certains directeurs, André Messager compose des récitatifs qui seront publiés en août 1909 et s’imbriquent avec talent et continuité dans la musique de Saint-Saëns. C’est cette version rarissime que le Palazzetto Bru Zane et l’Opéra de Rouen proposent de redécouvrir.

Concert en partenariat avec le festival Les Musicales de Normandie

Programme

Camille Saint-Saëns Phryné (version concert)

Production

Palazzetto Bru Zane / Opéra de Rouen Normandie

Durée
1h15

Rouen, Théâtre des Arts
Samedi 3 juillet , 18h

10€

Distribution

Direction musicale Hervé Niquet

Dicéphile Thomas Dolié
Nicias Cyrille Dubois
Phryné Florie Valiquette
Lampito Anaïs Constans
Cynalopex François Rougier
Agoragine / Le Héraut Patrick Bolleire

Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie