Une plongée somptueuse à Venise et Rome au début du XVIIe siècle, avec la lumineuse mezzo-soprano qui revient à Rouen pour notre plus grand plaisir.

Venise ou Rome ? Pas besoin de choisir : ce concert nous entraîne au cœur des deux destinations, pourvu qu’elles datent du début du XVIIe siècle. Une période faste pour le baroque italien qui, après la polyphonie vocale a cappella, découvre les beautés de la mélodie accompagnée, le recitar cantando. En tête des compositeurs novateurs : Claudio Monteverdi, l’un des créateurs de l’opéra, qui atteint avec ses madrigaux ou son célèbre Lamento d’Arianna des sommets d’expressivité, mais aussi son contemporain Tarquinio Merula, dont la Canzonetta spirituale sopra alla nanna est une bouleversante berceuse chantée par Marie à son enfant Jésus. Du côté de Rome, autant Frescobaldi que Kapsberger font valoir leur sens inné de la mélodie. Un programme qui permet à la voix affirmée de Lea Desandre et au luth virtuose de Thomas Dunford, de s’épanouir en toute complicité.

Programme

Girolamo Frescobaldi Se l’aura spira
Tarquinio Merula Folle è ben che si crede ; Canzonetta spirituale sopra alla nanna ; Chaconne
Claudio Monteverdi Lamento d’Arianna ; Lamento della Ninfa ; Lettera amorosa ; Si dolce è il tormento ; Quel sguardo sdegnosetto
Johannes Hieronymus Kapsberger Figlio dormi

Durée
1h05, sans entracte

Rouen, Chapelle Corneille
Jeudi 1er octobre , 20h

Tarif B
De 10 à 46€

Distribution

Direction musicale, Luth Thomas Dunford
Soprano Lea Desandre

Ensemble Jupiter

Photo
Julien Benhamou