L’Oboe d’amore a séduit de nombreux compositeurs. Un amour d’instrument à découvrir dans des œuvres baroques au charme inépuisable.

Dans la famille des bois, je demande le hautbois ! Mais quel hautbois ? Le hautbois classique ou l’« oboe d’amore », cet instrument à anche double et de perce conique qui doit son surnom « d’amour » à sa sonorité douce et mélancolique ? Les musiciens de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie font la fête aux deux sortes de hautbois. Aux côtés du séduisant Concerto pour hautbois d’amour de Georg Friedrich Haendel, ils interprètent la Sonate en trio pour deux hautbois et basse continue que Haendel aurait écrite à l’âge de onze ans. D’autres compositeurs de la période baroque ont mis en valeur la chaude sonorité du hautbois : Antonio Vivaldi, qui a écrit une vingtaine de concertos pour cet instrument très en vogue dans l’Italie du début du XVIIIe siècle, a même inclus deux hautbois dans son double concerto.

Programme

Antonio Vivaldi Double Concerto pour hautbois en ré mineur
Arcangelo Corelli
Concerto pour la nuit de Noël
George Fridrich Haendel
Sonate en trio en si bémol Majeur ; Concerto hautbois d’amour
Marin Marais
Sonnerie de Sainte Geneviève du Mont
Georg Philipp Telemann
Ouverture Suite « La Bizarre »

Durée
1h20

Rouen, Chapelle Corneille
Jeudi 1er avril 2021, 20h

Tarif D
De 10 à 21€

Distribution

Hautbois d’amour Fabrice Rousson, Jérôme Laborde
Violons Hervé Walczak-Lesauder, Hélène Bordeaux
Alto Agathe Blondel
Violoncelle Hélène Latour
Contrebasse Gwendal Étrillard
Clavecin Frédéric Hermandez

Photo
Christophe Urbain