Depuis 30 ans, Jacques Rebotier envoie régulièrement des courriers à Beethoven, dans tous les pays du monde. Dans des enveloppes à en-tête chapardées dans des administrations, théâtres, hôtels, ministères… Ces bouteilles à la mer musicales sont restées jusqu’à présent sans réponse de l’intéressé mais les enveloppes reviennent, marquées de cachets divers : parti sans laisser d’adresse, refusé, inconnu… Sept d’entre elles portent cette étrange mais juste mention : verstorben, deceduto, décédé…
Cette exposition est un hommage au Postier inconnu et zélé.

Programme

Design sonore Bernard Valléry
Musique extraite de l’Oreille droite de Jacques Rebotier interpétée par Alexandre Tharaud

Production

Production cie voQue

Entrée gratuite