Un parfum de contrebasse pour ce concert qui délivre ses fragrances romantiques ou jazzy, d’Antonín Dvořák à Chris Jennings.

Le Quintette à cordes en sol majeur d’Antonín Dvořák marque l’abandon de l’influence des romantiques allemands au profit d’un retour à l’inspiration nationale tchèque. Portant comme dédicace « À mon peuple », cet ouvrage écrit en 1875 se signale par son caractère expressif et ardent, où les rythmes populaires slaves – dumka ou danses moraves – apportent une grande vitalité. Le contrebassiste et compositeur de jazz Chris Jennings utilise la même formation de quintette à cordes pour sa partition. Une œuvre à son image, qui témoigne de son goût pour les projets multiculturels avec des influences jazzy, mais aussi de musiques persane, scandinave et latine.

Programme

Antonín Dvořák Quintette à cordes n°2 en sol majeur
Chris Jennings Quintette à cordes
Félicien David Quintette à cordes

Durée
45 minutes

Giverny, Musée des Impressionnismes
Dimanche 1er novembre 2020, 16h

En tournée
La billetterie de ce concert est assurée par le lieu du spectacle

Distribution

Violons Hervé Walczak-Le Sauder, Hélène Bordeaux
Alto Patrick Dussart
Violoncelle Florent Audibert
Contrebasse Baptiste Andrieu

Photo
(c) Christophe Urbain

En tournées

Giverny, Musée des Impressionnismes
Plan d’accès
dimanche 1er novembre 2020, 16h