Un parfum de contrebasse pour ce concert qui délivre ses fragrances romantiques ou jazzy, d’Antonín Dvořák à Chris Jennings.

Le Quintette à cordes en sol majeur d’Antonín Dvořák marque l’abandon de l’influence des romantiques allemands au profit d’un retour à l’inspiration nationale tchèque. Portant comme dédicace « À mon peuple », cet ouvrage écrit en 1875 se signale par son caractère expressif et ardent, où les rythmes populaires slaves – dumka ou danses moraves – apportent une grande vitalité. Le contrebassiste et compositeur de jazz Chris Jennings utilise la même formation de quintette à cordes pour sa partition. Une œuvre à son image, qui témoigne de son goût pour les projets multiculturels avec des influences jazzy, mais aussi de musiques persane, scandinave et latine.

Programme

Antonín Dvořák Quintette à cordes n°2 en sol majeur
Chris Jennings Quintette à cordes
Félicien David Quintette à cordes

Durée
45 minutes

Tournées en région
Dimanche 25 octobre , 11h
Dimanche 1er novembre , 16h

En tournée
La billetterie de ce concert est assurée par le lieu du spectacle

Distribution

Violons Hervé Walczak-Le Sauder, Hélène Bordeaux
Alto Patrick Dussart
Violoncelle Florent Audibert
Contrebasse Baptiste Andrieu

Photo
(c) Christophe Urbain

En tournées

Le Grand-Quevilly, Parc des Expositions de Rouen (FENO)
Plan d’accès
dimanche 25 octobre , 11h

Giverny — musée des Impressionnismes
Plan d’accès
dimanche 1er novembre , 16h