Marie-Ève Signeyrole s’inspire de la 7e Symphonie de Beethoven pour créer un spectacle humaniste autour de jeunes femmes migrantes.

Elles sont le plus souvent anonymes, n’ont ni visages ni paroles. Elles, ce sont les migrantes cherchant à fuir leur pays pour rejoindre l’Europe. Qui connaît l’enfer qu’elles traversent, avec la difficulté supplémentaire d’être femme ou mère ? Marie-Ève Signeyrole a voulu mettre ces exilées au cœur de sa nouvelle création, un « objet symphonique et migratoire » dont elle signe le livret, la mise en scène, la scénographie et la vidéo. La 7e Symphonie de Beethoven, avec ses sonorités primitives et sauvages, sert de matrice à son spectacle. Ses quatre mouvements en forme d’invitation au voyage permettent de croiser la route de migrantes, mais aussi du clarinettiste kletzmer Yom qui dialogue avec l’orchestre sur des motifs beethovéniens. Une création forte et engagée qui questionne nos responsabilités d’Européens et bouleverse les codes du concert.

Programme

Ludwig van Beethoven Symphonie n°7 opus 92 en la Majeur
Yom intermèdes musicaux

Production

Coproduction Orchestre de Chambre de Paris, Philharmonie de Paris, Opéra de Rouen Normandie, Cité Musicale de Metz, Auditorium – Orchestre National de Lyon, Opéra Orchestre National Montpellier Occitanie, Fondation Calouste-Gulbenkian de Lisbonne

Durée
1h30

Rouen, Théâtre des Arts
Vendredi 11 décembre , 19h
Samedi 12 décembre , 18h

Tarif C
De 10 à 32€

Distribution

Direction musicale Marzena Diakun
Conception, livret, mise en scène, scénographie et vidéo Marie-Ève Signeyrole

Performeurs Annie Hannauer, Stencia Yambogaza,
Tarek Aït Meddour

Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie

Photo
Christophe Urbain

Autour du spectacle

Introduction à l'œuvre

1h avant chaque représentation

Rencontre-projection

10 jours en mer : la véritable histoire de l’Aquarius
Mardi 8 décembre, 19h
Réservez ici