Tchaikovsky Quatuor n°1
Dimitri Chostakovitch Quatuor à cordes n° 8

Une plongée dans l’âme slave à travers deux quatuors à cordes signés par deux grands maîtres de la musique russe du xxe siècle.

Si Prokofiev n’a écrit que deux quatuors à cordes, il a pourtant marqué ce répertoire au fer rouge. Le Quatuor n° 2, composé en 1941, se détache de l’inspiration beethovenienne pour atteindre la plénitude de son propre style. Avec ses couleurs vives et ses thèmes d’origine kabarde (Caucase du nord), la partition a été qualifiée de « barbare » lors de sa création mais nous paraît aujourd’hui comme l’expression la plus personnelle du compositeur. Près de vingt ans plus tard, Chostakovitch compose en trois jours son Quatuor à cordes n° 8, sous le choc de sa vision de Dresde dévastée. Dédié « aux victimes de la guerre et du fascisme », le plus célèbre de ses quinze quatuors nous parle autant du peuple russe, des déportés en Sibérie et de la terreur stalinienne que de la vie de Chostakovitch. Deux œuvres fortes, deux facettes de l’âme russe.

Rouen, Théâtre des Arts
Mercredi 14 novembre 2018, 16h30

Durée 45 min

Tarif E
De 10 à 21€, tarif fam. 11€

En Famille

À partir de 6 ans

Distribution

Violons Tristan Benveniste, Teona Kharadze
Alto Patrick Dussart
Violoncelle Guillaume Effler

Autour du spectacle

Goûter 16h30

Venez déguster quelques pâtisseries avant le concert !