Franz Liszt Poème symphonique « Du berceau à la tombe »,
Légende de Sainte Cécile
Charles Gounod Hymne à Sainte Cécile, Saint François d’Assise

En 2011, une œuvre oubliée de Gounod sort de son sommeil : un oratorio sacré écrit en 1891, au soir de la vie du compositeur qui, bien des années avant, avait hésité entre une carrière de musicien et d’ecclésiaste. Le diptyque inspiré décrit Saint François d’Assise dans sa cellule, puis au moment de sa mort, dans une seconde partie plus monastique et épurée et s’ouvrant vers une sereine conclusion. L’ouvrage se singularise par sa concision (moins d’une demi-heure au total) et le ton d’une partition au lyrisme retenu et à la sobriété émue. Le ténor lyrique Abdellah Lasri incarne Saint François, prêtant sa voix à cette page évanouie, prolongeant l’évènement de cette fabuleuse redécouverte avec accentus et l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie, sous la baguette de Laurence Equilbey.

Rouen, Théâtre des Arts
Vendredi 16 mars 2018, 20h

Durée 1h30, entracte compris

Tarif C
De 10 à 32€

Distribution

Direction musicale Laurence Equilbey
Mezzo-soprano Julie Boulianne
Ténor Abdellah Lasri
Basse Virgile Ancely
accentus
Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie

Production

Coproduction Opéra de Rouen Normandie, accentus

Photo
Crédit : David Morganti

Autour du spectacle

Introduction à l’œuvre

1h avant le spectacle