Pièce pour 6 danseurs

Chorégraphe suisse basé à Bruxelles, Thomas Hauert a déjà à son actif une quinzaine de spectacles qu’il signe pour et avec les danseurs de sa compagnie ZOO. Dans sa recherche sur le mouvement, il développe une écriture fondée sur l’improvisation et explore les tensions entre liberté et contrainte, individu et groupe, ordre et désordre. Pour sa première venue au Théâtre des Arts, il présente une pièce pour six danseurs dont le point de départ est la question de l’interprétation. Pour lui, celle-ci est multiple (chorégraphique, musicale, sensorielle) et donne naissance à l’expérience artistique. Quant à la musique, il opte pour le Concerto en fa de Gershwin dont il associe l’énergie contagieuse au Ludus de Morte Regis de Mauro Lanza, une composition vocale avec jouets et musique électronique. Déconstruisant les codes, inaudible réunit danse savante et populaire.

Rouen, Théâtre des Arts
Mardi 20 mars 2018, 20h

Durée 1h10, sans entracte

Tarif D
De 10 à 21€

Distribution

Chorégraphie et interprétation Thomas Hauert, Fabian Barba,
Liz Kinoshita, Albert Quesada, Gabriel Schenker, Mat Voorter
Musique Concerto en fa de George Gershwin, Ludus de Morte Regis de Mauro Lanza
Costumes Chevalier-Masson
Lumières Bert Van Dijck
Collaboration informatique musicale Martin Antiphon (Ircam)
Son Bart Celis

Production

ZOO/Thomas Hauert  / Coproduction Kunstenfestivaldesarts, Charleroi Danses – Centre chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, La Bâtie-Festival de Genève, PACT Zollverein, CDC Atelier de Paris-Carolyn Carlson, Ircam / Les spectacles vivants – Centre Pompidou, Théâtre Sévelin 36, Centre chorégraphique national de Rillieux-la-Pape – direction Yuval Pick

Photo
Crédit : Gregory Batardon