Johannes Brahms Double Concerto pour violon et violoncelle Antonín Dvořák Symphonie n°8

Presque exactement contemporaines, ces deux pièces nous montrent un des visages les plus aboutis du romantisme tel qu’il s’est majestueusement développé en Allemagne et en Europe centrale. Avec le Double Concerto créé en 1887 à Cologne sous sa direction, Brahms nous offre sa dernière œuvre concertante et en profite pour se réconcilier avec Joseph Joachim, violoniste attitré de tous les grands compositeurs de l’époque, conseiller, dédicataire et créateur des plus belles pages écrites pour son instrument. Précédant de peu la fameuse Symphonie du Nouveau Monde, la huitième et avant-dernière de Dvořák — également créée sous la direction du compositeur en 1890 à Prague — n’en possède pas moins ce mélange d’universalisme et de références populaires cher au musicien tchèque.

Rouen, Théâtre des Arts
Jeudi 12 mai 2016, 20h
Vendredi 13 mai 2016, 20h

Durée 1h40, entracte compris

Tarif C
De 10 à 32€

Distribution

Direction musicale Antony Hermus
Violon Jane Peters
Violoncelle Pieter Wispelwey
Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie

Photo
Crédit : David Morganti

Autour du spectacle

Répétition commentée

Mercredi 11 mai, 14h