Notes Gourmandes

Musique et poésie
6 janvier 2021
Rouen, Théâtre des Arts

Maurice Ravel Trois poèmes de Mallarmé
Igor Stravinsky Trois poésies sur la lyrique japonaise
Claude Debussy Prélude à l’après-midi d’un faune ; Quatuor à cordes en sol mineur opus 10

Deux rendez-vous avec les musiciens de l’Orchestre de l’Opéra : familial et convivial à l’heure du goûter, tout public à la sortie du bureau.

Le symbolisme de Mallarmé et la concision des haïkus japonais ont inspiré trois grands compositeurs du XXe siècle : Ravel, Debussy et Stravinsky.

Prima la musica e poi le parole ? Cette interrogation « d’abord la musique et ensuite les paroles ? » qui traverse toute l’histoire de l’opéra est résolue dans ce concert par une stricte égalité entre musique et poésie. Pour les mots, la place d’honneur revient à Stéphane Mallarmé dont l’esthétique si musicale ne pouvait qu’inspirer les compositeurs. D’abord Debussy avec son célèbre Prélude à l’après-midi d’un faune qui marque, à la fin du XIXe siècle, le début de la musique moderne. Ensuite Ravel qui avec ses Trois poèmes de Stéphane Mallarmé, écrit un chef-d’œuvre de raffinement harmonique. Dans Trois poésies de la lyrique japonaise, comportant la même instrumentation, Stravinsky s’est quant à lui emparé de trois haïkus célébrant l’arrivée du printemps et a dédié le troisième à Maurice Ravel. Les deux œuvres ont d’ailleurs été créées le même jour, le 14 janvier 1914, lors d’un concert à Paris.

Rouen, Théâtre des Arts
Wednesday 6 janvier 2021, 16h30
Wednesday 6 janvier 2021, 18h30

Duration 45 minutes

With family

Distribution

16h30 Goûter
(boisson chaude offerte)
17h Concert – Rencontre
À partir de 5 ans
Tarif F

18h30 Apéro
(grignotage de pays offert)
19h Concert
Tarif E

Soprano Anne-Sophie Petit
Violons Teona Kharadze, Hervé Walczak-Le Sauder
Alto Agathe Blondel
Violoncelle Anaël Rousseau
Flûtes Jean-Christophe Falala, Kouchyar Shahroudi
Clarinettes Naoko Yoshimura, Lucas Dietsch
Piano Frédéric Aguessy

Photo
Christophe Urbain