Notes gourmandes

Haendel passionnément
8 Avr. 2020
Rouen, Théâtre des Arts

František Jiránek Concerto pour basson, cordes et basse continue en sol mineur
Georg Friedrich Haendel Teseo, air d’Agilea « Amarti si vorrei » (Mari) ; Ariodante, air « Scherza infida » ; Rinaldo, air « Lascia ch’io pianga »
Antonio Vivaldi Concerto pour violoncelle RV 544, « Il Proteo o sia il mondo al rovescio »

Nouvelle formule !
Cette saison, les Notes Gourmandes se déclinent en deux-rendez-vous avec les musiciens de l’Orchestre de l’Opéra :
– Familial et convivial à l’heure du goûter
– Tout public à la sortie du bureau

La soprano Mari Eriksmoen et la mezzo Lucile Richardot unissent leurs voix pour le meilleur des un florilèges d’airs baroques signés Haendel.

« Scherza infida », « Lascia ch’io pianga » : deux airs écrits par Haendel et devenus mondialement connus. Deux mélodies sublimes, issues pour l’une d’Ariodante et pour l’autre de Rinaldo, opéras dans lesquels le compositeur développe les différentes facettes de son art. Ces deux airs sont ici interprétés avec « Amarti si vorrei » (Teseo) par deux étoiles montantes du baroque : la soprano norvégienne Mari Eriksmoen et la mezzo-soprano française Lucile Richardot. Les musiciens de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie les accompagnent et rendent également hommage à deux contemporains de Haendel : Antonio Vivaldi et František Jiránek, compositeur tchèque qui fut peut-être l’élève du « Prêtre roux ». Un récital 100% baroque qui témoigne de l’expressivité et de la sensualité de cette musique, qu’elle soit lyrique ou instrumentale.

Rouen, Théâtre des Arts
Wednesday 8 avril 2020

Tarif E
€11

Distribution

16h30 Goûter
(boisson chaude offerte)
17h Concert – Rencontre
À partir de 5 ans
Tarif F

18h30 Apéro
(grignotage de pays offert)
19h Concert
Tarif E

Soprano Mari Eriksmoen
Mezzo Lucile Richardot
Violons Hervé Walczak-Le Sauder, Elena Chesneau
Alto Patrick Dussart
Violoncelle Anaël Rousseau
Contrebasse Gwendal Etrillard
Basson Batiste Arcaix
Clavecin, orgue Mariangiola Martello
Théorbe Simone Vallerotonda

Photo
© Christophe Urbain