Fantasio

Jacques Offenbach
26 > 30 janvier 2018
Rouen, Théâtre des Arts
Terminé

Opéra-comique en trois actes et quatre tableaux
Version de Paris reconstituée par Jean-Christophe Keck et adaptée par Thomas Jolly et Katja Krüger (livret de Paul de Musset)
Création à l’Opéra Comique de Paris le 18 janvier 1872

Le Fantasio de Jacques Offenbach fait depuis quelques années l’objet d’une renaissance. Pendant près d’un siècle, cet opéra-comique avait sombré dans l’oubli : programmé au lendemain de la guerre de Sedan, il avait été presque aussitôt retiré de l’affiche du fait des origines prussiennes de son auteur tandis que l’incendie de l’Opéra Comique en 1887 achevait de reléguer l’œuvre et sa partition originale au catalogue des grandes pertes de l’histoire. Contraint de retourner sous les feux de l’opérette qui assurait alors sa gloire, Offenbach n’oublia pas l’étape décisive que Fantasio avait représentée dans sa carrière. Il livre là une musique plus intime et sensible, comme une ébauche de sa dernière œuvre, Les Contes d’Hoffmann.

Fantasio c’est l’histoire d’un jeune étudiant poétique et fantasque, rêvant à un ailleurs lointain, qui s’enflamme soudain pour la mission qu’il se donne de guider le cœur d’une princesse promise à un homme qu’elle ne connaît pas, le Prince de Mantoue. Il endosse les habits de bouffon du roi et se délecte de mettre à mal la perspective d’un mariage politique. Sauf que le Prince de Mantoue décide lui aussi de se travestir pour tester les sentiments de sa fiancée… Les quiproquos qui s’ensuivent mènent quasiment le royaume à la guerre. Adapté d’une pièce méconnue d’Alfred de Musset par son frère Paul, Fantasio offre à Offenbach le loisir de traiter l’un de ses thèmes favoris, le déguisement, et réalise ainsi le juste équilibre des contraires, entre humour et tendresse.

Il n’en fallait pas moins à l’Opéra Comique pour se saisir de ce chef-d’œuvre et signer au début de l’année 2017 une production acclamée par la critique. Pour la mise en scène de son deuxième opéra, nous retrouvons le talentueux rouennais Thomas Jolly qui avait marqué les esprits de la ville avec ses monumentales adaptations de Shakespeare.

Rouen, Théâtre des Arts
Friday 26 janvier 2018, 20h
Sunday 28 janvier 2018, 16h
Tuesday 30 janvier 2018, 20h

Duration 2h45, entracte compris

Price A
10 to €68

Livret en français, spectacle surtitré en français

Distribution

Direction musicale
Jean-Pierre Haeck
Mise en scène Thomas Jolly assisté de Katja Krüger
Collaborateur artistique Alexandre Dain
Assistant mise en scène pour les chœurs Pier Lamandé
Décors Thibaut Fack
Costumes Sylvette Dequest
Lumières Antoine Travert, Philippe Berthomé

Fantasio Angélique Noldus
Le Roi de Bavière
Jean-François Vinciguerra
Princesse Elsbeth Sheva Tehoval
Le Prince de Mantoue
Philippe-Nicolas Martin
Marinoni Antoine Normand
Flamel Alix Le Saux
Spark Philippe Estèphe
Facio David Tricou
Hartmann Jean-Philippe Corre
Rutten, le tailleur, le garde suisse Bruno Bayeux
Max Guilaume Paire
Petit rôle du Monsieur Vincent Eveno
Petit rôle du Pénitent Mathieu Dubroca
Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie
Chœur accentus / Opéra de Rouen Normandie

Production

Coproduction Opéra Comique, Opéra de Rouen Normandie, Grand Théâtre de Genève, Théâtre National de Zagreb, Opéra Orchestre National de Montpellier Occitanie

Photo
Crédit : Pierre Grosbois

Around the show

Répétition commentée

vendredi 19 janvier, 19h
réservation obligatoire sur operaderouen.fr

Introduction à l’œuvre 

1h avant le spectacle

Audiodescription

dimanche 28 janvier, 16h