Loïc Lachenal

« Une histoire des grands récits »

 

Loïc Lachenal,
Directeur de l’Opéra de Rouen Normandie

Chers Amis de l’Opéra de Rouen Normandie,

Présenter sa saison, c’est chaque fois dévoiler un peu de ce qu’on est et de ce qui nous anime. Cette année plus que toute autre, une joie profonde nous habite à l’heure de vous présenter les nouveaux rendez-vous de cette saison. Ces derniers mois, des équipes passionnées ont œuvré, derrière les portes closes, pour concevoir une programmation qui fasse vivre dans chacune de ses propositions les valeurs de notre maison.

Plein les yeux…
Un état d’esprit d’abord, l’enthousiasme, cette volonté inébranlable de faire advenir des lendemains meilleurs.

Une manière de regarder le monde qui nous entoure ensuite, de le considérer avec sincérité et envie. S’ancrer dans notre environnement et notre territoire ; scruter et penser les défis de notre époque ; se nourrir des savoir-faire de nos partenaires, de Normandie et d’ailleurs, et ainsi forger de nouvelles alliances utiles à tous les citoyens.

… les oreilles…
Une signature enfin, l’ouverture.
Au fondement de nos choix artistiques, de chacune des créations que nous vous proposerons cette saison, de notre espoir de vous réunir tous pour vibrer ensemble. Pour en avoir plein les yeux, les oreilles et le cœur.

Au fil des semaines, vous découvrirez les Grands Récits qui racontent notre monde, qui s’appuient sur les œuvres d’hier pour révéler les histoires d’aujourd’hui. Par l’élan créatif des metteurs en scène, des chefs, danseurs et musiciens et chanteurs qui viendront nous rejoindre, naîtront alors sur la scène du Théâtre des Arts et à la Chapelle Corneille des tableaux de notre époque, pour nous aider à penser et relever ensemble les défis du monde de demain. Ces Grands Récits sont autant de fresques époustouflantes (Le Trouvère) que d’histoires questionnant notre humanité (Iphigénie, Jenůfa, Baby Doll…), l’ambivalence du monde (La Flûte enchantée, Le Lac des cygnes…), le merveilleux (L’Oiseau de feu, Marco Polo…)… les Hommes et les Dieux.

… le cœur
Je ne peux conclure ce mot sans vous remercier très chaleureusement, vous qui avez témoigné tout au long de l’année écoulée d’un soutien débordant et émouvant. Pour toutes les équipes de l’Opéra, il a été une lumière puissante et réconfortante.

À bientôt!