Hervé Morin

Hervé Morin,
Président de la Région Normandie,
Président de l’Opéra de Rouen Normandie

C’est parfois dans l’épreuve que se révèle le tempérament d’une maison et d’une équipe. Résilient, volontaire, généreux, l’Opéra de Rouen Normandie s’est dépensé sans compter pour s’immiscer malgré les entraves au cœur de chaque foyer normand. Un engagement sans faille, récompensé par une distinction méritée, celle du prix de « l’Institution lyrique la plus remarquable en temps de crise », décerné par Forum Opéra.

Remarquable, l’Opéra de Rouen Normandie l’a été à plusieurs égards. Sans jamais renoncer, il a porté haut sa mission et su faire résonner la musique aux quatre coins de la région. Contraint de fermer ses portes, l’Opéra s’est invité dans le quotidien des familles, proposant 12 représentations, une programmation ambitieuse et accessible ayant touché plus de 370000 spectateurs.

Pendant cette période incertaine, l’Opéra de Rouen Normandie n’a cessé de dépasser sa mission de création et de diffusion, s’engageant pleinement pour préserver un tissu social fragilisé par l’éloignement. Fer de lance d’une solidarité unissant tous les acteurs de la région, il a su passer outre une conjoncture parfois morose pour maintenir animés ces précieux liens d’entraide qui caractérisent notre territoire.

Après de longs mois trop loin les uns des autres, nous espérons tous pouvoir retrouver la vibration collective du spectacle vivant.
La saison 2021/2022 de l’Opéra de Rouen Normandie est placée sous le signe ensoleillé des retrouvailles.

Des retrouvailles tant attendues entre les artistes et leur public, au fil d’une saison marquée par l’enthousiasme, l’ardeur et l’excellence propres à cette maison. Autour d’une programmation qui réunit talents internationaux et nouvelles découvertes, le directeur musical Ben Glassberg proposera un parcours d’évasion à la hauteur de nos attentes libérées.

Toute l’équipe de l’Opéra travaille déjà d’arrache-pied pour vous accueillir dans les meilleures conditions et pour faire de cette réouverture une véritable fête. Comme elles, je ne peux cacher mon impatience de vous revoir au Théâtre des Arts et à la Chapelle Corneille, pour y vivre ensemble des moments d’émotion à nul autre pareil.