Diotima

Violons Yun-Peng Zhao, Constance Ronzatti
Alto Franck Chevalier
Violoncelle Pierre Morlet

Anton Webern
Six Bagatelles, op. 9

Franz Schubert
Quatuor n° 13 en la mineur « Rosamunde »

Béla Bartók
Quatuor n° 5

20 ans de carrière ont établi le Quatuor Diotima comme l’un des ensembles de musique de chambre les plus réputés sur la scène internationale. Pour célébrer leur anniversaire, ils réunissent les deux écoles de Vienne qui, aux côtés de la création contemporaine, ont fait le succès de leur parcours : le très romantique Quatuor « Rosamunde », l’une des dernières œuvres de Franz Schubert, et les Bagatelles d’Anton Webern dont la concision et le langage sont souvent perçus comme l’aboutissement de l’héritage beethovénien. Béla Bartók sera l’un des premiers à proposer un renouvellement de cet héritage en engageant le genre du quatuor dans un discours à la fois personnel et nationaliste qui apostrophe sans concession le monde de l’entre-deux-guerres.

Jeudi 22 septembre 20h
Chapelle Corneille Rouen