Univers baroque

Passionnément baroque !

  • Vivaldi Concerto pour cordes en Ré Majeur rv124
  • Zani Concerto pour violoncelle N12 Z Co39
  • Benedetto Giacomo Marcello Concerto pour hautbois en Ré Majeur
  • Facco Concerto à 5 “pensieri adriarmonici” N4
  • Bodin de Boismortier Sonate pour deux violoncelles
  • Bach Concerto pour violon et hautbois en ré Mineur BWV 1060

Violons Hervé Walczak Le Sauder, Elena Chesneau, Hélène Bordeaux
Alto Patrick Dussart
Violoncelle Anaël Rousseau, Guillaume Efler
Contrebasse Gwendal Etrillard
Hautbois Jérôme Laborde
Clavecin Frédéric Hernandez

De la Venise de Marcello et Vivaldi, auteurs prolifiques de concertos, à l’Allemagne de Bach, en passant par la France de Boismoutier, c’est à un tour de l’Europe musicale du XVIIIe siècle que ce concert vous invite. Une musique jouant de tous les contrastes possibles, capable de surprendre, d’étonner, de divertir, comme d’émouvoir profondément. Un programme passionnément… baroque !

Sonate en Trio

  • Antonio Vivaldi Concerto en sol mineur pour deux hautbois et basson
  • Antonio Salieri Trio n°1 en sol majeur
  • Antonio Salieri Trio n°3 en do majeur
  • Beethoven Grand trio en do Majeur opus 87 pour deux hautbois et basson

Hautbois Jérôme Laborde, Fabrice Rousson
Basson Batiste Arcaix

La Folia

  • Falconieri  Folias echas para mi senora Dona Tarolilla de Carallenos
  • Guignon  Les folies d’Espagne opus 9
  • Scarlatti 29 partite sopra l’aria della folia
  • Handel / Halvorsen Sarabande con variazioni
  • Couperin Les folies françaises, extrait du 3è livre de clavecin
  • Leclair  Chaconne, extrait de la 2ème récréation de musique opus 8
  • Purcell Sonate n°6 en sol mineur « Chaconne »
  • Vivaldi Sonate en trio en ré mineur, « La Folia »

Violons Hervé Walczak Le Sauder, Hélène Bordeaux
Violoncelle Hélène Latour
Clavecin Frédéric Hernandez

Juste avant la fureur vivaldienne, place à la folie ibérique avec ce très beau programme des musiciens de l’Opéra de Rouen, consacré à l’un des thèmes les plus exploités de l’âge baroque. La folia est d’abord connue au Portugal puis en Espagne au XVe siècle comme une danse de transe dont la gradation expressive était destinée à énergiser les foules. À trois temps, elle est souvent bâtie sur les variations toujours plus enfiévrées d’un même thème. Les compositeurs de l’Europe entière se la sont ensuite appropriée, tirant comme un trait d’union entre les grandes écoles musicales des nations. C’est toutefois la dernière Sonate en trio de l’opus 1 de Vivaldi qui demeure la plus célèbre et que les musiciens de l’Opéra, jouant sur cordes en boyaux, nous serviront en final d’une anthologie étourdissante.