24 Août 2017 Festival de La Chaise-Dieu

Sergueï Prokofiev Symphonie Classique, op 25
François-Adrien
Boieldieu Concerto pour harpe et orchestre en ut majeur
Ludwig van Beethoven Symphonie n°8, op 93 en fa majeur

Écrite en pleine guerre mondiale en 1916 et créée deux ans plus tard à Saint-Petersbourg, au lendemain de la révolution russe dans un monde en pleine mutation, la première symphonie de Prokofiev n’en porte pas moins le sous-titre de classique. Le futur compositeur de Pierre et le loup manifestait ainsi son admiration pour Joseph Haydn, le père de la symphonie. François Adrien Boieldieu contribua à donner ses lettres de noblesse à la harpe. On doit en effet la forme moderne de l’instrument à la maison Erard qui le perfectionna et sollicita le compositeur rouennais qui offrit pour l’occasion son plus beau concerto. Enfin la Huitième Symphonie de Beethoven, qualifiée de petite symphonie par ses contemporains qui prétendaient la comparer avec la Septième, plus ample, se présente comme un aboutissement heureux de la forme classique. Sa légèreté et sa gaieté doivent beaucoup à la cantatrice Amélie Sebald qui avait séduit le compositeur.

Distribution

Direction musicale Jonathon Heyward
Harpe Agnès Clément
Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie

En tournées

Festival de La Chaise-Dieu

Plan d’accès
www.chaise-dieu.com
jeudi 24 août 2017, 21h