Vocal

Bienheureuse Paix

Le Banquet Céleste / Damien Guillon
6 Décembre 2017 Rouen, Chapelle Corneille
  • Lun04Pas de séance disponible
  • Mar05Pas de séance disponible
  • Mer0620h
  • Jeu07Pas de séance disponible
  • Ven08Pas de séance disponible
  • Sam09Pas de séance disponible
  • Dim10Pas de séance disponible

Dans le cadre du Festival Variations Bach

Johann Sebastian Bach « Gott soll allein, mein Herze haben », «  Ich habe genug », «  Vergnügte Ruh, beliebte Seelenlust »
Georg Philipp Telemann Concerto

Les Cantates BWV 35 et 170 sont deux des trois cantates écrites pour la voix d’alto solo avec orgue concertant. La première décrit l’émerveillement du chrétien devant les manifestations surnaturelles de la puissance divine, animé par la perspective de gagner l’au delà. Plus intime, la seconde évoque le repos béni et l’harmonie céleste. Et s’attache ensuite à illustrer les ruses sataniques dans un dialogue complexe et d’une rare intensité expressive, entre la voix et l’orgue.

Durée

1h30, entracte compris

Distribution

Direction musicale et contreténor Damien Guillon
Le Banquet Céleste

Photo

Crédit : D.R

Autour du spectacle

Festival Variations Bach

Proposé à la Chapelle Corneille en ouverture de saison, Variations Bach se présente comme un micro festival entièrement consacré au grand nom de la musique baroque. Son apparente simplicité, sa construction rigoureuse et sa richesse harmonique permettent en effet à l’œuvre du Cantor de Leipzig de se plier à toutes les interprétations, lesquelles loin d’altérer sa beauté première, la mettent en valeur sous de nouvelles couleurs. Conçus comme un seul programme, comme une libre navigation, ces trois concerts renouvellent la perception de l’univers musical du Maître.