Les +

La chapelle Corneille à Rouen au XVIIe siècle, expression et rayonnement de l’art de la Réforme catholique

Conférence
20 Mars 2017 Rouen, Théâtre des Arts
Terminé
  • Lun2018h
  • Mar21Pas de séance disponible
  • Mer22Pas de séance disponible
  • Jeu23Pas de séance disponible
  • Ven24Pas de séance disponible
  • Sam25Pas de séance disponible
  • Dim26Pas de séance disponible

La chapelle Corneille à Rouen au XVIIe siècle, expression et rayonnement de l’art de la Réforme catholique par Bénédicte Duthion et Frédéric Cousinié

Les origines de la chapelle du lycée Corneille, aujourd’hui propriété de la Région Normandie, sont liées à l’histoire des jésuites et leur implantation à Rouen. La spiritualité qui modèle l’espace urbain connaît au XVIe siècle une double révolution : la Réforme protestante suivie de la Contre-Réforme catholique dont les principales lignes directrices sont fixées par le Concile de Trente (1545-1563). Dans ce contexte troublé, les jésuites, un des principaux ordres au service de la reconquête catholique, ne réussissent à s’installer qu’après de nombreuses tentatives avortées. Le soutien inconditionnel du cardinal archevêque de Bourbon s’avère décisif. En 1583, il leur donne son manoir du grand Maulévrier dans lequel est aménagée une chapelle provisoire pour le collège qui fonctionnera de 1593 à 1594. L’établissement restera ensuite fermé pendant dix ans. Dès sa réouverture, le collège jésuite accueillera un nombre élevé et croissant d’élèves (de 1600 à 1800), ce qui impose la construction d’une chapelle plus vaste et indépendante. Marie de Médicis pose la première pierre de l’église en 1615.

Entrée libre et gratuite

Production

programme en partenariat avec l’Université de toutes les Cultures, la Fondation Flaubert ( Université de Rouen )