Chambre

Le Feu aux Poudres, Bonheurs libres de Fragonard et Mozart

Le Concert impromptu
11 Octobre 2016 Rouen, Théâtre des Arts
  • Lun10Pas de séance disponible
  • Mar1120h
  • Mer12Pas de séance disponible
  • Jeu13Pas de séance disponible
  • Ven14Pas de séance disponible
  • Sam15Pas de séance disponible
  • Dim16Pas de séance disponible

Alain Besson Création pour quintette à vents
Wolfgang Amadeus Mozart Œuvres diverses transcrites pour quintette à vents
Christoph Willibald Gluck Orphée et Eurydice, scène des Champs-Elysées, transcription pour quintette à vents
Hector Berlioz Les Nuits d’été, Villanelle

Le Cross Opéra naît du croisement entre Musique, Arts plastiques, Danse, Littérature. Les musiciens du Concert impromptu y expriment créativité, performance et virtuosité. Ainsi se présente l’ensemble invité ce soir avant d’ajouter à propos du programme : Le Feu aux Poudres symbolise l’excitation d’une époque électrique et ouvre sur un jeu de portes dérobées, de draps et de baldaquins où la musique ricoche sur les mots dans le plaisir des bonheurs libres. Peintre virtuose, libre et sensuel, Fragonard a pour alter ego Mozart, le musicien rieur, pour qui génie rime aussi avec bonheur. En miroir des peintures de Fragonard, Le Concert impromptu joue les notes amoureuses de Mozart et des duos contemporains qui dialoguent avec Sapho, Durringer, Nimier et Sollers.

Durée

1h10 sans entracte

Tarif D

De 10 à 21€

Distribution

Concert avec projections de tableaux
Conception et mise en scène Yves Charpentier, Violaine Dufès
Le Concert impromptu

Photo

Crédit : Vincent Thiéry