L’Orchestre

Fondé en 1998 par Oswald Sallaberger, qui l’a dirigé jusqu’en 2010, David Stern étant principal chef invité de 2002 à 2005, l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie a ensuite été placé sous la direction de Luciano Acocella de 2011 à 2014. De septembre 2014 à juin 2017, Leo Hussain en est le chef principal.

Composé de quarante instrumentistes, souvent renforcés par des musiciens supplémentaires qui enrichissent par leur investissement fréquent et régulier l’esprit d’ouverture et de curiosité qui le caractérise, il explore un spectre très large du répertoire lyrique et symphonique, du baroque aux créations contemporaines.

Fidèle aux spécificités de son effectif, il s’est aussi donné pour mission l’interprétation du répertoire classique sur instruments à cordes en boyau et archets classiques, souvent complétés par des parties de trompettes et timbales sur instruments adaptés. Sa programmation privilégie le développement individuel de ses artistes qui ont régulièrement l’occasion de jouer en solistes et en chambristes.

Cette flexibilité et cette polyvalence sont fertilisées par les nombreux chefs invités qui viennent chaque saison le nourrir. L’Orchestre se produit fréquemment dans sa région, tant au Théâtre des Arts de Rouen qu’à l’occasion de tournées, mais son identité forte et affirmée rayonne également au-delà des frontières normandes. Ses concerts dans des salles prestigieuses telles que la Cité de la Musique, la Salle Pleyel, l’Opéra Comique à Paris, ou encore à Luxembourg, Hanovre, Bruges, Bruxelles, La Havane, New York, Dehli et Saint-Pétersbourg mettent en évidence sur la scène internationale son souci d’échange, de diversité et sa singularité d’approche des différents styles musicaux.

Violon solo

Originaire d’Australie, Jane Peters commence l’étude du violon dans son pays natal en parallèle d’études générales d’art et obtient en 1982 le Bachelor of Arts. Elle remporte de nombreux titres (premier prix du Concours « Showcase », prix international « Pro Musicis », troisième prix et prix du public au « Concours Tchaïkovski » à Moscou), participe à de nombreux festivals, tels que Marlboro (USA), Cheltenham, Huddersfield, Spittalsfield (Angleterre), et Barossa (Australie). Jane Peters incarne une figure emblématique de l’interprétation, son répertoire s’étend de la musique baroque à la création contemporaine, comprenant notamment des pièces de Mendelssohn, Tchaïkovski, Bartok, Prokofiev, Ravel, Xenakis et de Philipp Glass. Aujourd’hui artiste internationale, elle est notamment invitée parmi les membres du jury au « Concours Tchaïkovski », et représente l’Australie en tant que Arts Ambassador depuis 1996. Elle donne aussi de nombreux concerts à caractère social,  en faveur des toxicomanes aux Etats-Unis et dans les prisons françaises. Elle reçoit le Diapason d’or pour son enregistrement des œuvres de Xenakis. Jane Peters occupe le poste de violon solo de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Haute-Normandie depuis 1999.

Chef d’attaque des seconds violons

Teona Kharadze

Née en Géorgie, Teona Kharadze commence l’étude du violon à l’École Spéciale de Musique de Tbilissi. Elle débute sa carrière en tant que soliste de l’Orchestre National de Géorgie puis vient se perfectionner en France à l’École Nationale de Musique de Genevilliers. Elle y obtient les premiers prix de violon et de musique de chambre décernés à l’unanimité avec félicitations du jury ainsi qu’un prix d’excellence. Elle forme le Quatuor Souliko avec lequel elle entre en 1998 au Conservatoire National de Région de Paris dans la classe du Quatuor Ysaye. Elle a l’opportunité de jouer dans de prestigieux ensembles français et européens (Quatuor Tbilissi, Atelier Lyrique et Orchestral du Centre, Le Banquet, Orchestre Pasdeloup, Orchestre Lamoureux, l’ensemble Sérénade Opus 95). C’est en qualité de chef d’attaque des seconds violons que Teona Kharadze intègre l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie en 2002.

Chef d’attaque des seconds violons

Hervé Walczak Le Sauder

Après des études en musicologie à l’université de Tours, Hervé Walczak Le Sauder intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon. Il y obtient un diplôme de perfectionnement de musique de chambre au sein du trio « Artem » ainsi qu’un certificat d’études supérieures de violon. Lauréat de la « Bourse Lavoisier », il est également diplômé de l’International Institute de Round-Top (Texas). Violoniste à l’Orchestre National de Lyon et à l’Orchestre de l’Opéra National de Lyon, il a joué sous la direction de chefs prestigieux comme Emmanuel Krivine, Kent Nagano, Franz Bruegen, Rolf Reuter et Ivan Fischer. Il a été reçu en septembre 1999 au concours de chef d’attaque des seconds violons de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie. Il occupe un poste de professeur d’enseignement artistique au Conservatoire Régional de Rouen depuis 2009.

Co-soliste des seconds violons

Tristan Benveniste

Tristan Benveniste reçoit en 1997 le premier prix de violon et de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il prolonge ses études musicales en Hollande aux conservatoires d’Utrecht et de Rotterdam et obtient, dans la même année, la « Bourse Lavoisier ». Il devient membre du Quatuor Résonance en 1997. Dans ce cadre, il effectue deux ans d’études au CNSM de Paris avec le Quatuor Ysaye, deux ans de perfectionnement puis poursuit actuellement sa formation au sein du ProQuartet. Le Quatuor Résonance gagne en 2002 un troisième prix au Concours International d’Osaka et se produit à plusieurs reprises sur France Musique. Tristan Benveniste est titulaire du Certificat d’Aptitude à l’enseignement du violon et du Diplôme d’Études musical et de direction d’orchestre. Il est également chef fondateur de l’Orchestre Opus 76 et occupe actuellement le poste de second violon à l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie.

Violon

Hélène Bordeaux

Hélène Bordeaux obtient le premier prix de violon et de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon en 2001. Elle se perfectionne dans l’interprétation du répertoire classique et romantique sur instrument historique auprès de Philippe Herreweghe et de l’Orchestre des Champs-Élysées. Elle est lauréate du Mécénat Musical Société Générale pour ses deux années de master, obtenu à l’unanimité à Saintes. À la suite de cette formation, elle se consacre au répertoire baroque au sein d’ensembles tels que la Chambre Philharmonique, Les Musiciens du Louvre, Opera Fuoco,  l’Ensemble Baroque de Nice… En 2004, elle rejoint le pupitre des premiers violons de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie. Pour la saison 2006-2007, Lorin Maazel l’invite à rejoindre les premiers violons de l’Orchestre de l’Opéra de Valencia (Espagne).

Violon

Elena Chesneau

Originaire de Russie, Elena Chesneau a étudié le violon et le piano à l’École Centrale Spéciale de Musique de Moscou. Son apprentissage est centré sur l’école russe, méthode théorisée par Jankelevitch. Elle s’intéresse à la nouvelle école italienne et se passionne pour le travail du maestro Rinaldo Alessandrini et des violonistes Fabio Biondi et Juliano Carnignola. En 1986, elle entre au Conservatoire Supérieur Tchaïkovski de Moscou. Elle est amenée à participer à l’Académie Chigiana et à voyager en France. Elle remporte brillamment une médaille d’or avec le Concerto pour violon de Sibelius, la Sonatine n°3 d’Ysaÿe et la Sonate n°1 de Bach. Actuellement violoniste à l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie, Elena Chesneau a aussi d’autres centres d’intérêts comme l’organologie et l’économie politique, domaine dans lequel elle obtient un DEUG.

Violon

Nathalie Demarest

Violon

Alice Hotellier

Alice Estienne-Hotellier commence son apprentissage du violon au Conservatoire National de Région de Versailles. En 1995, elle entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les classes de violon et de musique de chambre. Elle obtient son prix de violon avec mention « bien » à l’unanimité en 1999 et son diplôme de formation supérieure en 2000. Alice Estienne-Hotellier perfectionne sa technique à Rotterdam dans la classe de Jean-Jacques Kantorov. C’est à cette période qu’elle réussit le concours d’entrée dans l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie.

Violon

Étienne Hotellier

Étienne Hotellier débute ses études de violon à Marseille, avant de poursuivre au Conservatoire Royal de Musique de Liège puis à Bonn. Il y obtient un premier prix ainsi qu’un diplôme supérieur avec distinctions. Ses études sont récompensées par l’attribution de nombreuses bourses et prix honorifiques (Charlier, Doutrelon de Try, bourse Hight Voltage Dardenne). Il intègre par la suite l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie. Diplômé d’État, il reçoit le poste d’assistant spécialisé au Conservatoire National de Région de Rouen. Étienne Hotellier fonde l’ensemble l’Heure d’Or, qu’il dirige à de nombreuses reprises et dans lequel il se produit en tant que soliste. Le travail de l’ensemble a été récompensé par l’enregistrement du Concerto en mi majeur de Jean Sébastien Bach aux éditions Plein Jeu.

Violon

Marc Lemaire

Marc Lemaire obtient le premier prix de violon avec félicitations du jury et le premier prix de musique de chambre à l’unanimité aux Concours centralisés de la ville de Paris. Il entre ensuite au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il termine ses études de violon et se perfectionne dans le département de Musique Ancienne et à l’Académie Franz Liszt de Budapest. Il se produit également sur France Musique, la chaîne Mezzo, et France Télévisions. Marc Lemaire est lauréat de la « Bourse de la Spedidam » pour les jeunes solistes et de la « Bourse Jeune Talent » de la Fondation Meyer. Il est l’invité de nombreux festivals en France et à l’étranger et collabore avec les orchestres de l’Opéra de Paris, du Capitole de Toulouse et de Montpellier. Marc Lemaire joue un violon du maitre italien Mateo Albani de 1695. Il est actuellement membre de l’Orchestre de l‘Opéra de Rouen Normandie.

Violon

Elena Pease-Lhommet

Elena Pease-Lhommet débute l’apprentissage du violon au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où elle obtient le diplôme de formation supérieure. Elle se perfectionne ensuite au Conservatoire de Rotterdam (Pays-Bas). Elle suit différentes master class avec Alexandre Vinnitsky, Maurice Bourgue et Sergio Azzolini et remporte le deuxième prix du Concours International de violon Lutèce. Elle joue pour de nombreux ensembles (Orchestre de l’Académie du Philharmonique de Vienne, Jeune Orchestre Atlantique, Ensemble Vivete Felici). Membre du Quatuor à cordes Gaïa dans la classe du Quatuor Ysaÿe, elle participe à plusieurs festivals (Festival International de Saint Denis, Festival du Périgord noir, Festival de l’Abbaye de Royaumont, Proms, Plymouth chamber music Festival, Festival Bohuslav Martinu). Elena Pease-Lhommet est actuellement violoniste dans l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie.

Violon

Laurent Soler

Laurent Soler débute le violon au Conservatoire à Rayonnement Régional de Bordeaux. Par la suite, il se perfectionne aux conservatoires de Créteil et du Xe arrondissement de Paris. Il obtient une médaille d’or dans ces deux établissements. Au cours de ces années, il travaille avec de nombreuses formations de chambre parisiennes ainsi qu’avec des ensembles français (Orchestre de chambre de Gironde, Orchestre de Bordeaux Aquitaine). Depuis 1993, Laurent Soler fait partie de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie et enseigne le violon au Conservatoire du Xe arrondissement de Paris.

Violon

Pascale Thiébaux

Pascale Thiébaux débute le violon à l’École de musique de Fécamp avant de partir étudier au Conservatoire National de Région de Rueil-Malmaison. Entre 1993 et 1995, elle obtient successivement un premier prix de violon à l’unanimité avec félicitations du jury, un prix d’excellence, un prix de perfectionnement et un prix de musique de chambre à l’unanimité. Elle est également lauréate du Lyon’s club d’Île de France qui lui décerne le premier prix de musique de chambre. Elle se produit en France avec de grandes formations ainsi qu’avec des ensembles de musique de chambre (Festival d’Évian, Festival des Hautes-Vosges…). Professeur de violon depuis 1996, elle enseigne au Conservatoire National de Région de Rueil-Malmaison ainsi qu’au Centre de Formation Supérieur des Enseignants de la musique et de la Danse (Cefedem) d’Île de France. Pascale Thiébaux intègre l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie en 1996.

Alto solo

Patrick Dussart

Patrick Dussart débute sa carrière avec l’obtention du premier prix du Conservatoire Royal de Bruxelles. Il décide de poursuivre ses études au Conservatoire de Moscou et au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient le premier prix à l’unanimité en 1995. À cette époque, il se produit au Festival de Musique de chambre de Marlboro aux États-Unis. En 1996, il est alto solo de l’Orchestre Symphonique de Barcelone, de celui de Tenerife et de Las Palmas (Espagne). En parallèle, il collabore régulièrement avec l’Orchestre de chambre d’Europe. Il joue au sein de plusieurs ensembles de chambre (Quatuor Castagneri, Quatuor Altaïr, Quadro Quartet). Depuis 2001, Patrick Dussart occupe le poste d’alto solo de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie.

Alto solo

Agathe Blondel

Agathe Blondel est admise à l’âge de 16 ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon où elle obtient le premier prix d’alto. Elle y poursuit des études de perfectionnement qu’elle prolonge au CNSM de Paris dans la classe d’alto et de musique de chambre. Agathe Blondel étudie ensuite en cycle de virtuosité avec Tabea Zimmermann à la Hochschule de Francfort. Elle remporte les Concours Internationaux d’alto Jean Françaix en 1998 et Lionel Tertis (Royaume-Uni) en 2000. Elle est également lauréate des Concours Premio Valentino Bucchi (Rome) en 1997 et Maurice Vieux (Paris) en 2000. Depuis, elle se produit internationalement dans divers orchestres (Ensemble Intercontemporain, Chamber Orchestra of Europe, Mahler Chamber Orchestra) et en tant qu’invitée soliste et chambriste dans de nombreux festivals. En 2008, elle est nommée alto solo de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie.

Alto

Thierry Corbier

Thierry Corbier obtient un premier prix d’alto et un premier prix de musique de chambre au Conservatoire de Versailles. Il poursuit ses études au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rueil-Malmaison, où il reçoit un premier d’instrument. Sur le plan professionnel, Thierry Corbier participe à deux sessions de l’Orchestre Français des Jeunes et joue actuellement dans l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie.

Alto

Stéphanie Lalizet

Stéphanie Lalizet débute ses études d’alto au Conservatoire National de Région de Paris. S’intéressant plus particulièrement au quatuor à cordes, elle se perfectionne au sein du Quatuor Ysaÿe durant deux ans. Elle intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et obtient son prix d’alto en 2001. Elle joue dans différents ensembles dont l’Orchestre Français des Jeunes, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre National de France et le Mahler Chamber Orchestra. L’Orchestre des Jeunes Gustav Mahler où elle se produit, lui offre l’opportunité d’être dirigée par des chefs d’orchestre prestigieux comme Pierre Boulez, Claudio Abbado, Semyon Bychkov, Bernard Haitink et Ivan Fischer. Stéphanie Lalizet rejoint le pupitre d’alto de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie en janvier 2002.

Alto

Cédric Rousseau

Cédric Rousseau débute l’alto à l’âge de sept ans au Mans. Il obtient un premier prix d’alto au Conservatoire National de Région de Paris en 1997 dans la classe de Sabine Toutain et intègre la même année le CNSM de Paris dans la classe de Pierre Henri Xuereb. Puis, il découvre la musique ancienne en participant à l’Académie Baroque d’Ambronay sous la direction de William Christie. De 1997 à 2000, il est membre de l’Orchestre Français des Jeunes. Terminant ses études au CNSM de Paris, il obtient le diplôme de formations supérieures d’alto. Musicien supplémentaire au sein de grandes formations symphoniques (Orchestre de l’Opéra National de Paris, Orchestre National de France) il devient altiste permanent au sein de l’Opéra de Rouen Normandie en 2002. Curieux d’explorer d’autres horizons musicaux, il se consacre à l’étude de la batterie en 2010 auprès d’Alexis Damien et intègre le groupe de rock rouennais Snake Oil en 2014. Cédric joue sur un alto Frank Ravatin de 1994.

Violoncelle solo

Florent Audibert

Florent Audibert, violoncelle solo de l’Opéra de Rouen Normandie, obtient un premier prix de violoncelle et un premier prix à l’unanimité de musique de chambre au CNSM de Paris. Il effectue ensuite un troisième cycle au CNSM de Lyon et perfectionne sa technique baroque avec Christophe Coin (CNSM de Paris). Deux personnalités l’ont particulièrement influencé, Janos Starker et Anner Bylsma avec lesquels il eut la chance de travailler à de nombreuses reprises. Il est demi-finaliste aux Concours « Rostropovitch » en 2001 et « Bach » de Leipzig en 2003. Engagé par Lorin Maazel, il passe la saison lyrique 2006-2007 avec l’Orquesta de la Communitat Valenciana en Espagne (premier chef invité Zubin Mehta). Passionné de musique de chambre, il joue avec des artistes tels que Ivry Gitlis, Jean-Jacques Kantorow, Marielle Nordman, Michel Lethiec, Jean Mouillère… Ses nombreux enregistrements de musique de chambre ont souvent été salués par la critique : Choc de la musique, 5 diapasons, Coup de cœur Piano Magazine… Depuis 2008, il est membre de l’ensemble Calliopée.

Violoncelle solo

Anaël Rousseau

Anaël Rousseau étudie le violoncelle au Mans, puis au CNR de Paris où il obtient un premier prix de violoncelle, cycle Supérieur. Lauréat et premier prix des concours Bellan et UFAM en Honneur / Excellence, il entre ensuite au CNSM de Paris où il remporte un Premier prix d’instrument, bénéficiant aussi des conseils de Gary Hoffman, Arto Noras, Klaus Heitz, du quatuor Enesco, Christian Ivaldi, Alain Meunier… Parallèlement, il suit la classe de violoncelle baroque du CNSM avec Christophe Coin et enrichit son expérience de musique ancienne en master-class avec Anner Bylsma. Passionné d’orchestre, il participe plusieurs fois aux sessions de l’Orchestre Français des Jeunes (Marek Janowski, Jesús Lopez-Cobos) avant de remporter le concours de violoncelle solo de l’Opéra de Rouen Normandie en 2000. Invité de la Fondation Royaumont, il participe en 2009 aux Fenêtres sur Cour dans le cadre des Voix Célestes (voix, orgue, harpe et cordes). Il poursuit aussi une activité de chambriste, Japon, Normandie… Anaël Rousseau joue un violoncelle de 1992 par Franck Ravatin.

Violoncelle

Hélène Latour

Hélène débute ses études musicales au conservatoire de Bayonne puis de Bordeaux. En 2001, elle entre au CNSM de Paris dans la classe de Roland Pidoux pour le violoncelle et de Claire Désert et Ami Flammer pour la musique de chambre. Elle poursuit ensuite sa formation auprès de Marc Coppey au CNR de Paris avant de recevoir une bourse pour étudier à l’Université de Montréal où elle obtient, en 2009, sa maîtrise d’interprétation. Hélène remporte en 2006 le premier prix en sonate au concours international de San Sebastian. Son intérêt pour la musique contemporaine la conduit à participer à l’académie d’orchestre de Lucerne dirigée par Pierre Boulez et à jouer de nombreuses œuvres pour violoncelle seul ou avec dispositif électronique. Avec l’ensemble Cairn, elle a par ailleurs enregistré le CD Furia (label Aeon) consacré à la musique de Raphaël Cendo. En 2012, elle intègre l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie.

Violoncelle

Jacques Perez

Jacques Perez débute l’apprentissage du violoncelle au Conservatoire d’Istres et poursuit au Conservatoire National de Région de Paris où il obtient un premier prix. À l’âge de treize ans, il donne un concert en trio au Théâtre des Champs Élysées puis en tournée à Prague. Il entre ensuite au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il reçoit le premier prix de violoncelle et continue ensuite la musique de chambre en cycle supérieur. Recevant une bourse de la Fondation Tarrazi, il étudie pendant quelques mois aux États-Unis à l’Université d’Eastman de Rochester. Jacques Perez se produit en tant que soliste avec l’Orchestre du CNR de Paris et l’Orchestre de Chatenay-Malabry. Il fonde en 2003 l’ensemble Quatrio, composé d’une clarinette, d’un piano, d’un violon et d’un violoncelle avec lequel il effectue de nombreuses tournées en France et à l’étranger. Jacques Perez intègre l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie en 2000.

Violoncelle

Guillaume Effler

Contrebasse solo

Gwendal Étrillard

Gwendal Étrillard débute ses études musicales au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rouen, tout d’abord dans la classe de piano puis dans celle de contrebasse. Il entre ensuite au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et reçoit le premier prix de contrebasse en 1999. Durant la même année, il rejoint l’Orchestre Français des Jeunes sous la direction de Jesus Lopez Cobos. Des remplacements dans l’Orchestre de Paris auprès de chef prestigieux tels que Pierre Boulez, Christoph Eschenbach et Christoph von Dohnany lui permettent d’améliorer sa technique et sa musicalité. Gwendal Étrillard intègre en 2001 l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie et occupe depuis 2008 le poste de contrebasse soliste.

Contrebasse

Baptiste Andrieu

Baptiste Andrieu sort diplômé du Conservatoire du Havre en contrebasse et poursuit une formation supérieure de concertiste au Conservatoire de Nantes. Il obtient la médaille d’or au Conservatoire de Saint-Maur et termine sa formation au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il complète son apprentissage avec de nombreux stages (Thierry Barbé, Jeune Orchestre Atlantique). Membre des orchestres symphoniques et d’harmonie du Havre, il se produit dans diverses formations de renommée internationale : Orchestre Pasdeloup, Orchestre Lamoureux, Ensemble Fa, Orchestre Philharmonique du Maroc, Ars Nova, Quatuor Voce, Ensemble orchestral de Paris. Baptiste Andrieu est un musicien éclectique qui joue dans diverses ensembles de musique baroque, de variété, de jazz, de musique Klezmer et celtique. Il a également enregistré pour la télévision avec le Star Pop Orchestra. Il intègre l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie en 2010.

Flûte solo

Jean-Christophe Falala

La presse anglaise a dit de Jean-Christophe Falala qu’il était l’un des meilleurs représentants de l’école de flûte française. À ce titre, il s’est produit en musique de chambre dans les grandes salles londoniennes et a été invité à donner une master class au Royal College of Music de Londres. Mais c’est en France que ses qualités ont été d’abord révélées, en soliste auprès de partenaires de renom tels Jean-Pierre Rampal, Patrick Gallois, Susan Milan ou Isabelle Moretti, et en tant que chambriste auprès de Mireille Delunsch, Lily Laskine ou Jane Peters et Kenneth Weiss. Flûte solo de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie, il a interprété comme soliste les concertos de Nielsen, Arnold et Busoni sous la direction d’Oswald Sallaberger. Il a enregistré de nombreux disques, notamment « Normandie Impressionniste » regroupant l’intégrale du répertoire pour flûte de Debussy. Titulaire du CA, il a cœur de transmettre son expérience dans les cours qu’il dispense au Conservatoire de Rouen, où il a d’ailleurs formé de nombreux professionnels.

Flûte

Kouchyar Shahroudi

Originaire de Téhéran, Kouchyar Shahroudi s’est rendu en Europe pour parfaire sa formation de flûtiste. Il remporte à l’unanimité le Diplôme Supérieur de Concertiste à l’École Normale de Musique de Paris ainsi qu’un diplôme de Concertiste à la Hochschule de Essen (Allemagne). Éclectique, il embrasse tous les répertoires de la musique occidentale et de la musique persane qu’il interprète au Ney (flûte traditionnelle). Curieux des évolutions de la musique contemporaine, il travaille auprès de Pierre Boulez, Luigi Nono et Elliott Carter. Il participe à de nombreux festivals (Musica de Strasbourg, Festival d’Avignon, Festival de musique contemporaine de Dortmund, Festival Phoenix de Paris). Il se consacre actuellement à son métier de musicien au sein de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie ainsi qu’à sa profession d’enseignant au Conservatoire du Havre et de Sterzing (Sud-Tyrol en Italie).

Hautbois solo

Jérôme Laborde

Hautboïste, Jérôme Laborde obtient une médaille d’or ainsi qu’un prix de perfectionnement au Conservatoire National de Région de Bayonne. Puis, il reçoit un premier prix à l’unanimité et un premier prix de musique de chambre au CNR de Paris. Il entre premier nommé au CNSM de Lyon et remporte de nombreux concours (Concours International de Musique de Chambre Henri Sauguet en trio d’anches, Concours de l’UFAM, demi-finale du Concours International de Hautbois de Tokyo, demi-finale du Concours international de hautbois de Karuizawa au Japon). Jérôme Laborde joue dans de nombreuses formations (Orchestre Philharmonique de Strasbourg, Orchestre Philharmonique du Luxembourg, Orchestre Symphonique d’Euskadi, Orchestre National de France, Orchestre Philharmonique de Radio-France, ensemble Mateus) et se produit régulièrement comme chambriste, notamment au sein de l’octuor L’Affaire Ludwig. Il est actuellement hautbois solo de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie.

Hautbois

Fabrice Rousson

Fabrice Rousson commence ses études musicales au Conservatoire National de Région de Nice où il obtient un premier prix de hautbois ainsi qu’un prix de perfectionnement. Il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon en 1995. Cette même année, il se produit en qualité de soliste avec l’Orchestre de Cannes Provence Alpes Côte d’Azur. Parallèlement il commence une carrière d’enseignant aux écoles de musique de Vienne et de la Côte Saint André. Passionné par la musique de chambre, il intègre le quintette Kerios et obtient un Certificat d’Études Spécialisées. Très vite il se produit avec cet ensemble dans de nombreux festivals en France mais aussi en Autriche et en Allemagne. Il occupe le poste de hautbois solo de la Musique de l’Air de Paris et obtient, en 1999, un Diplôme National d’Études Supérieures Musicales. Il est actuellement second hautbois jouant le cor anglais dans l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie.

Clarinette solo

Naoko Yoshimura

Originaire d’Hiroshima, Naoko Yoshimura a commencé ses études musicales à l’Elisabeth University of Music au Japon. En 1993, elle entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Elle y obtient, en parallèle d’un cycle de perfectionnement, un premier prix de clarinette ainsi qu’un premier prix de musique de chambre. À l’échelle internationale, elle se distingue en remportant le troisième prix du Concours International de clarinette Dos Hermanos (Espagne). Depuis, elle participe à de nombreux festivals internationaux et joue avec de grands orchestres et ensembles de musique de chambre français. En 2001, Naoko Yoshimura entre en cycle de perfectionnement en musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et obtient un premier prix de clarinette basse. L’année suivante, elle gagne le concours de clarinette solo de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie.

Basson soliste

Batiste Arcaix

Batiste Arcaix débute le basson allemand au Conservatoire National de Région de Montpellier et poursuit ses études au CNR de Paris puis au CNSMDP où il obtient un premier prix en 2008. Dans le cadre d’un échange ERASMUS, il étudie un semestre à Berlin à la Musikhochschule Hanns Eisler. Il se produit au sein de nombreux ensembles français et européens (Orchestre Français des Jeunes, Orchestre des Jeunes Gustav Mahler sous la direction de Claudio Abbado, Orchestre de Paris, Opéra de Paris) et aussi régulièrement en musique de chambre au sein de l’ensemble à vent Initium dont il est membre fondateur. En 2007, il intègre l’Académie de l’Orchestre de l’Opéra de Zürich. Deux ans plus tard, il assure l’intérim de basson solo au Staatstheater am Gartnerplatz de Munich. Depuis 2009, il est basson solo de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie.

Basson

Elfie Bonnardel

Cor solo

Pierre-Olivier Goll

Après des études universitaires de mathématiques et de sciences physiques, Pierre-Olivier Goll entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de cor. Il y reçoit un premier prix de musique de chambre, un premier prix d’instrument à l’unanimité ainsi que le diplôme de formation supérieure. Sur le plan professionnel, il se produit avec les plus grands orchestres (Orchestre de Paris, Orchestre de l’Opéra de Paris, Orchestre du Capitole de Toulouse, Orchestre National des Pays de Loire, Mahler Chamber orchestra, Orchestre philharmonique de Radio France). Ses participations à l’Orchestre des Jeunes Gustav Mahler lui permettent de jouer sous la direction de Claudio Abbado, Pierre Boulez et Marek Janowski. C’est en qualité de soliste que Pierre-Olivier Goll intègre l’Orchestre des concerts Lamoureux en 1994, l’Orchestre Français des Jeunes et l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie en 2001.

Cor

Éric Lemardeley

Éric Lemardeley a découvert le cor à l’école de musique de Saint-Lô. Il poursuit l’étude de cet instrument au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rouen où il obtient le premier prix de cor et le premier prix de déchiffrage. Il étudie également au conservatoire du XIIIe arrondissement de Paris ainsi qu’à celui des Hauts de Seine. Les premiers prix de cor et de musique de chambre lui sont délivrés ainsi que le prix d’excellence qu’il obtient au conservatoire des Hauts de Seine. Durant ses années de formation, il participe à de nombreuses master class notamment données par Georges Barboteu. Éric Lemardeley joue dans l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie depuis 1994.

Trompette solo

Franck Paque

Franck Paque commence ses études de trompette à l’École de Musique de Grand-Quevilly avant d’intégrer le Conservatoire National de Région de Rouen où il obtient la médaille d’or en 1991 et le premier prix de perfectionnement. Il approfondit ses connaissances à l’École Nationale de Musique de Gennevilliers où il reçoit le premier prix de perfectionnement. En 1994, il est lauréat du Concours de Lutèce dans la catégorie excellence. Admis en 1996 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, il obtient le diplôme de formation supérieure en 2000. Dans sa carrière de musicien professionnel, il joue notamment dans l’Ensemble de cuivres de Rouen et le Brassband de Normandie. En 1999, Franck Paque intègre l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie au poste de trompette solo. Il est également professeur au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rouen.

Trompette

Patrice Antonangelo

Patrice Antonangelo obtient un premier prix au Conservatoire à Rayonnement Régional de Lyon en 1984 et entre, l’année suivante, au Conservatoire National Supérieur de Musique de la même ville. Il reçoit le premier prix International de Musique de Chambre de STRESA avec le Quatuor de cuivres Aria et obtient le prix du disque Académie Charles Cros avec le même ensemble. Membre du Grand Ensemble de Cuivres de Guy Touvron, il effectue de nombreuses tournées en Europe et au Japon. De 1993 à 1996, il occupe le poste de trompette solo aux concerts Colonne. Patrice Antonangelo a aussi une grande passion pour le théâtre musical et participe à de nombreuses productions. Actuellement professeur de trompette au Conservatoire de Courbevoie, il fait partie de l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie depuis 1998 en qualité de musicien supplémentaire et depuis 2011 en tant que musicien permanent.

Timbales solo

Philippe Bajard

Philippe Bajard commence l’étude de la percussion au Conservatoire National de Région de Dijon et poursuit à l’École Nationale de Musique de Créteil où il obtient le Certificat supérieur de Percussion. Il termine sa formation au CNSM de Paris et reçoit le premier prix de percussion à l’unanimité. Il se produit dans de nombreux orchestres français : Orchestre de Paris, Ensemble Intercontemporain, Orchestre National de France, Orchestre Philharmonique du Luxembourg, Orchestre National de Lille. Son expérience s’affirme auprès de chefs comme John Nelson, Sir Colin Davis, Pierre Boulez, David Robertson, William Christie… Passionné par la musique ancienne, il est fréquemment invité par les Talens lyriques, les Arts Florissants, et l’Opera Fuoco. Titulaire du Certificat d’Aptitude, Philippe Bajard est actuellement enseignant au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Grand et de Petit-Couronne et percussionniste dans l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie.

L’Opéra de Rouen