The Company

Mezzo-soprano Majdouline Zerari, baritone Benjamin Mayenobe and tenor Carlos Natale are pursuing their artistic activities on the stage of the Théâtre des Arts and in the local region for a second year as members of the Opéra de Rouen Normandie Company. It is now five years since the system was put in place to promote young talent, along the same lines as in other similar organisations in Europe. As was the case last year, when the singers showcased their talents in both opera buffa and contemporary opera, this season will provide an opportunity to see the full diversity of the various registers that make up the full richness of opera as genre. Indeed, two of the singers are in the cast of Lucia di Lammermoor. In addition, all three will be performing in the participatory opera Milo et Maya, in the comic opera Ali Baba and the totally new production Djamileh in a small configuration specifically designed for performances across Normandy.

See biography

Mezzo-soprano

Majdouline Zerari

Majdouline Zerari, mezzo-soprano, découvre l’opéra à l’âge de 8 ans lors de sa participation à un opéra pour enfants de Vladimir Kojoukharov, le Paradis des Chats dans lequel elle interprète son premier rôle. Elle intègre ensuite une maîtrise d’enfants puis étudie au CNSM de Lyon dans la classe de Françoise Pollet. Dans le cadre de ses études, elle travaille avec des personnalités telles que Margreet Honig, Yvonne Minton, Tom Krause ou encore David Syrus et participe en tant que soliste à différentes productions : Esther de Jean-Baptiste Moreau, Noye’s fludde (Miss Jaffet) de Britten au théâtre de Villefranche sur Saône, Didon et Enée (la Sorcière) de Purcell, direction Kenneth Weiss. On lui confie également le rôle de Elle dans l’Amour masqué de Messager ainsi que celui de the Secretary dans the Consul de Gian-Carlo Menotti. Elle intègre ensuite le CNIPAL où elle est pensionnaire pour la saison 2008-2009 et participe également à l’Académie Européenne 2010 de Lied et de Musique Contemporaine d’Aix en Provence. Elle obtient le 2ème prix de Mélodie Française et le 2ème prix d’Opéra au XIIIème Concours Européen de Chant de Mâcon.

Depuis 2004, elle interprète à l’opéra: l’Architecture dans les Arts Florissants de Marc-Antoine Charpentier (direction Christophe Rousset, mise en scène Ludovic Lagarde) dans le cadre de l’Académie Baroque Européenne d’Ambronay en France et à l’étranger, Didon dans Didon et Enée de Purcell au Festival de Musique Baroque d’Ambronay, au Festival Labeaume en Musique et au Festival du Printemps de Vienne, Mastrilla et Frasquinella dans la Périchole d’Offenbach à l’Opéra National de Bordeaux (direction Pablo Heras Casado, mise en scène Omar Porras), rôle qu’elle reprendra dans la même production à l’Opéra de Lausanne mais sous la direction d’Emmanuel Joël-Hornak, Cornelia dans Giulio Cesare de Haëndel au théâtre de Saint Quentin en Yvelines avec la compagnie Opera Fuoco sous la direction de David Stern.
En 2011, elle intègre le nouvel opéra studio de Lyon pour une production autour de Mozart, rôle de Cora dans Vous qui savez ou ce qu’est l’amour… mise en scène de Jean Lacornerie au théâtre de la Renaissance d’Oullins puis elle interprète le rôle de Berta dans le Barbier de Séville de Rossini à l’Opéra de Vichy (direction Jean-Yves Ossonce, mise en scène Adriano Sinivia). Elle interprète également le rôle d’Aglatida dans Zanaïda de Johann Christian Bach au festival Bach de Leipzig, rôle qu’elle enregistre au Théâtre de Saint Quentin en Yvelines en 2012 et qu’elle reprendra au Konzerthaus de Vienne ainsi qu’à Malte en 2013 (direction David Stern, mise en scène Sigrid T’Hooft).
En 2012, elle chante die dritte Zofe dans le Nain de Zemlinsky ainsi que la Mère, la Tasse Chinoise et la Libellule dans l’Enfant et les Sortilèges de Ravel à l’Opéra de Lyon (direction Martyn Brabbins, mise en scène Grzegorz Jarzyna) et dans la version de Didier Puntos du même opéra mis en scène par Arnaud Meunier, la Bergère, la Chatte et l’Ecureuil au Festival d’Aix-en-Provence, en Suisse, au Maroc et en tournée dans toute la France. Elle prendra également part à la production d’Elena de Cavalli (direction: Leonardo Garcia Alarcon, mise en scène: jean-Yves Ruf) au Festival d’Aix-en-Provence 2013 et interprètera le rôle de Judith dans la Juditha Triumphans de Vivaldi avec l’orchestre de l’Hostel-Dieu à Lyon.
Elle se produit également en concert avec l’Orchestre de Radio France (Festival Présences) sous la direction de Peter Eötvös (mezzo-soprano solo dans les Scènes de Village de Bartok). Elle chante également l’alto solo dans le Requiem de Mozart ainsi que dans l’opus 79 (mélodies populaires juives) de Chostakovitch avec l’OSLV sous la direction de Laurent Pillot et participe à de nombreux récitals dans les Opéras de Toulon, Avignon, Marseille et Bordeaux ainsi qu’au théâtre de la ville de Valence.

Ténor

Carlos Natale

Carlos Natale est né à Buenos Aires en Argentine et c’est là qu’il y a fait ses études musicales. Il a obtenu son diplôme de chanteur lyrique à l’Institut Supérieur d’Art du Théâtre Colón de Buenos Aires, ainsi qu’un Master à l’Académie Mozarteum de Salzbourg. Il a donné de nombreux concerts dans des lieux prestigieux en Argentine, aux Etats-Unis, en France, en Allemagne, en Autriche et en Italie.

Son tout premier rôle sur scène fut au Théâtre Colón en 2000, dans La Petite Renarde rusée de Janacek. Ce grand théâtre lui confie par la suite de nombreux rôles du répertoire italien ainsi que des œuvres plus expérimentales telles que Hin und zurück de Hindemith et Richter de Esteban Buch, création mondiale à Buenos Aires puis au Festival d’Automne à Paris en 2003.
Carlos Natale a entre autres à son répertoire les rôles de Carlo dans Armida de Rossini, Don Ottavio dans Don Giovanni de Mozart, le Pescatore dans Guillaume Tell de Rossini et Belmonte dans l’Enlèvement au sérail de Mozart. Au Théâtre Municipal de Temuco (Chili), il a interprété Tonio dans La Fille du Régiment de Donizetti. Le Teatro Argentino de La Plata l’a engagé à plusieurs reprises dans La Traviata de Verdi, Roméo et Juliette de Gounod, Don Pasquale de Donizetti ; il y fut également Arlecchino dans I Pagliacci de Leoncavallo.
Il a gagné le prix de l’Opéra de Rome lors de la compétition internationale « Nuevas Voces 2005 » au Théâtre Colón de Buenos Aires ; puis le 1er prix du « Turandot International Competition 2009 » de Vérone, grâce à son interprétation du rôle de Pong. En 2010, il remporte le prix du Lied allemand au « Lions Gesangswettbewerb Gut-Immling ».
Carlos a fait ses débuts en Italie en 2007 à l’Opéra de Rome dans le rôle d’Edmondo dans Manon Lescaut de Puccini ; puis il fut Lindoro dans L’Italienne à Alger de Rossini au Théâtre Verdi de Pise et à Lucques. Il a ensuite chanté le rôle de Paris dans Paride ed Elena de Gluck à Pise, Livourne, Lucques et Liège (Opéra Royal de Wallonie).

Ses succès les plus récents furent dans Roméo et Juliette de Gounod à Ravenne, dans Le Barbier de Séville au Capitole de Toulouse, dans Cosi fan tutte aux Pays-Bas et en Belgique. Carlos Natale a travaillé avec de grands chefs et metteurs en scène prestigieux tels que Gianluca Gelmetti, Alain Altinoglu, Eric Vigié, Andrea Cigni, Mikael Hampe, Roberto Oswald, etc. Il a enregistré Le Disgrazie d’Amore d’Antonio Cesti chez Hypérion Records (2010) et L’Assassinio nella cattedrale de Pizzetti. Il est le ténor de la Compagnie de l’Opéra de Rouen Haute-Normandie pour la saison 2013-2014, pour les rôles de Don José (Carmen en version de chambre), Erik et le Timonier (Le Vaisseau fantôme de Wagner) et le Conte Belfiore (La Finta Giardiniera de Mozart).

Baryton

Benjamin Mayenobe

Benjamin Mayenobe étudie le chant au Conservatoire d’Aix-en-Provence puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. En 2014 il intègre la Compagnie de l’Opéra de Rouen. Il est également nommé Révélation Lyrique de l’ADAMI, Lauréat de la Fondation de France et de la Fondation Meyer.
A l’opéra, il interprète notamment L’Horloge comtoise et Le Chat dans L’Enfant et les Sortilèges, L’Altro Amico dans Shylock (création) d’Aldo Finzi à l’Opéra de Marseille, Marco dans Gianni Schicchi de Puccini dans une mise en scène de Paul-Emile Fourny, Maestro Biscroma Strappaviscere dans Viva la Mamma de Donizetti à l’Opéra de Lausanne, de Fribourg et de Metz, le Commissaire Médor dans Le Gendarme incompris de Poulenc dans une mise en scène d’Alain Garichot, Marcello dans La Bohème de Puccini dans une mise en scène de Vincent Vittoz, Apollon dans Daphné poursuivie par Apollon (création mondiale) de Graciane Finzi, Graf Danilo dans Die Lustige Witwe de Lehár, Moralès dans Carmen au Théâtre Impérial de Compiègne, Schlémil dans Les Contes d’Hoffmann à l’Opéra Royal de Versailles et à l’Opéra de Rouen, Der Vater dans Hänsel und Gretel de Humperdinck à l’Opéra de Rouen.
En concert, il chante en la cathédrale Notre-Dame de Paris les Vespro della beata vergine de Monteverdi, la Cantate BWV 106 « Actus tragicus » de Bach sous la direction de Catherine Simonpietri, les Cantates de bistrots de Vincent Bouchot, il est baryton solo dans Ein Deutsches Requiem de Brahms en la cathédrale d’Aix-en-Provence. Il chante également aux côtés de Barbara Hendricks pour l’ouverture de la « Saison de la Voix » en Bourgogne, en récital au Festival Pablo Casals, aux Chorégies d’Orange, à la Salle Pleyel.
Il a rejoint la Compagnie de l’Opéra de Rouen pour les saisons 2014-2015 et 2015-2016. Après avoir interprété cette saison Schlémil dans Les Contes d’Hoffmann et Der Vater dans Hansel und Gretel, il sera Genjuro (rôle-titre) dans Les Contes de la lune vague après la pluie de Xavier Dayer, Der Heerrufer des Königs dans Lohengrin de Wagner.

Rouen Opera House